Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 03:14

Dans une déclaration rendue publique hier, le Collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition accuse le pouvoir de sémer un climat de terreur dans les quartiers de Hamdallye, Bambeto, Cosa et Wanindara. Selon cette déclaration, les forces de l'ordre en connivence avec des milices privées, dénommées "donzo" (chasseurs traditionnels) bastonnent, blessent et arrêtent des habitants de ces localités, bien ciblés selon appartenance ethnique. Une situation qui amène l'opposition à demander une intervention de la communauté internationale afin d'éviter au pays des conflits majeurs. Déclaration... 


Le Collectif des Partis Politiques pour la Finalisation de la Transition porte à la connaissance de l’Opinion Nationale et Internationale que malgré son appel à faire de la journée du 28 septembre une journée de recueillement et de prières à la mémoire des victimes de violences politiques en Républiques de Guinée, les forces de sécurité, appuyées par une milice privée dénommée les « Donzo » continuent leurs atrocités dans les fiefs de l’opposition.

Dans la nuit du 27 et la journée du 28, les services de sécurité, appuyés par la milice « Donzo », se sont violemment attaqués aux citoyens dans leurs domiciles en saccageant certains de leurs biens et en emportant d’autres. Ils ont procédé à des bastonnades et blessant gravement des citoyens dont plusieurs femmes et mineurs. Ils ont également procédé à plusieurs centaines d’arrestations dont des femmes et des mineurs sans compter les dizaines de blessés graves. Ces exactions ont été principalement enregistrées dans les quartiers de Hamdallaye, Bambéto, Cosa et Wanidara.

Le climat de terreur, initié et entretenu par le gouvernement dans les quartiers précités, vise à donner un caractère ethnique à une contradiction strictement politique qui existe entre l’opposition et le pouvoir en place. Cette attitude n’est pas de nature à favoriser le dialogue politique.

Le Collectif met en garde le gouvernement contre sa politique de répression ciblée et invite la Communauté Nationale, Africaine et Internationale à agir vite pour éviter un conflit majeur de nature ethnique en Guinée.

Le Collectif invite ses militants et sympathisants à rester mobilisés pour la continuation du combat jusqu’à la satisfaction de nos légitimes revendications.

Conakry, le 28 Septembre 2011

Le Collectif des Partis Politiques pour la Finalisation de la Transition


Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews - dans Communiqué de presse
commenter cet article

commentaires