Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 18:10

violence_conakry_01.jpg

 

Un candidat à l'élection présidentielle en Guinée a déclaré, lundi, que la police avait dispersé ses partisans en utilisant des gaz lacrymogènes lors d'un rassemblement.

Cellou Dalein Diallo a affirmé que certains de ses partisans avaient été blessés durant le rassemblement de lundi. Un porte-parole du parti a ajouté qu'environ 50 partisans et leurs mobylettes avaient été emmenés par la police.

Des désaccords croissants au sujet de l'élection présidentielle du 24 octobre divisent la Guinée et menacent de causer un nouveau report du scrutin, qui pourrait être la première élection libre et juste dans ce pays d'Afrique de l'Ouest depuis son indépendance de la France, il y a 52 ans.

Les multiples reports du scrutin ont refroidi l'atmosphère en Guinée, qui semblait pourtant avoir franchi une nouvelle étape cette année quand la junte au pouvoir a accepté de se retirer et de céder les rênes du pays à un gouvernement civil.

 

Source : Metro Montreal 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Amdy's Blog - dans Actualités
commenter cet article
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 17:43

La Cour d'Assises chargée du dossier de présumés narcotrafiquants, tous arrêtés début 2009 par la junte militaire qui venait de prendre le pouvoir, a rendu son verdict hier. C'était en présence des avocats de la défense et de la partie civile.

Doura Chérif, président de cette Cour en s'appuyant sur les dispositions des articles 48 et 381 du code pénal et 790 du code de procédure pénale, a prononcé des peines diverses, mais pas lourdes.

Les sieurs, Mamadi Kallo et Saturnin Bangoura, ont écopé chacun de cinq ans de prison avec sursis assortis d'une amende de 100 millions de francs guinéens. Le premier pour distribution de la drogue, le second pour complicité avec utilisation d'un aéronef pour le transport de cette drogue.

Acquittés au bénéficie de doute, Charles Pascal Tolno et Gasitien Bangoura. Pour faute de preuve, Mamady Oularé, Faya Bangoura, Sayon Camara, Seydouba Camara, Jean Tamba Ouendono et Mohamed Lamine Camara ont été acquittés. La Cour demande qu'ils soient mis en liberté immédiatement s'ils ne sont pas retenus pour autres choses.

Avant ce verdict, beaucoup d'autres personnes (hauts officiers de l'armée, de la police et de fonctionnaires) avaient bénéficié d'une liberté provisoire. Parmi elles, Commandant Ousmane Conté, fils aîné du président défunt  Général Conté, les commissaires Mara Thermite, Victor Traoré ou Bemba Bangoura, ancien gouverneur de Conakry et de Faranah.

Ce dernier militerait même au sein d'une alliance soutenant un candidat au second tour de la présidentielle.
Les populations sont très déçues du déroulement de ce dossier. A leur entendement, c'est un procès d'arrangement pour fermer ce dossier qui avait défrayé la chronique et suscité l'espoir du bas peuple. Car, même si on semble nier l'évidence, le trafic de la drogue est une réalité en Guinée. Avant l'arrivée du Capitaine Moussa Dadis Camara au pouvoir fin 2008, les narcotrafiquants avaient fait de la Guinée une plaque tournante entre l'Amérique Latine d'où provient cette drogue, l'Afrique de l'Ouest, un point de transit et l'Europe, où elle est consommée.

La question est de savoir quelles sont les personnes impliquées dans ces réseaux mafieux et qui les protège en Guinée? Peut-être, on le saura un jour.

LR

pour www.lejour.info partenaire de www.ondes-guinee.info

Repost 0
Published by Amdy's Blog - dans Actualités
commenter cet article
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 15:14

Le gouverneur de la ville de Conakry, chef de bataillon Sékou Resko Camara, a tenu, hier au Palais du peuple, "une réunion d'information et de sensiblisation" avec les élus locaux. En tout, les maires de 5 communes, 78 conseillers communaux, 126 chefs de quartier, les représentants de 60 organisations de jeunes et 58 de celles de femmes ont répondu à l'appel.

Les affrontements entre militants de l'UFDG et du RPG, enregistrés le week end dernier ont motivé le gouverneur à tenir cette réunion. Rappelons que ces incidents ont fait un mort, 50 blessés et nombreux dégâts matériels.

 

En prenant la parole, Sékou Resko Camara a demandé une minute de silence pour la mémoire de la victime. Puis dans son discours, il a demandé aux jeunes de refuser toute manipulation politicienne. Puis, il a invité les élus locaux de prendre leur responsabilité pour maintenir la quiètude sociale dans la cité. Il leur a recommandé de coopérer pour traquer les bandits. Ainsi, Sékou Resko indiquera que désormais si un coup de fusil retentit dans un quartier et le chef dudit quartier ne remonte pas l'information au niveau des forces de sécurités et autorités supérieures, il sera démi de ses fonctions.

Toujours, dans le cadre de restaurer la sécurité à Conakry, le gouverneur a annoncé la mise en place d'une police communale avec le déploiement de dix agents par quartier dans les jours à venir. Il a dénoncé la libération des bandits qu'on arrête et dépose à la prison. Par conséquent, il déclare que désormais aucun prisonnier ne doit être liberté sans l'autorisation du gouvernorat.

 

Parlant de la transition, il a affirmé qu'il y a des individus qui ne veulent pas qu'il y ait élection. Selon lui ils sont connus. Il conclut pour dire qu'il n'y a rien à faire, les Guinéens vont choisir leur président le dimanche 19 septembre.

 

Amadou Lamarana Diallo

pour www.lejourguinee.com partenaire de www.ondes-guinee.info

Repost 0
Published by Amdy's Blog - dans Actualités
commenter cet article
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 08:01

Les violences électorales qui ont fait un mort et 50 blessés durant le week-end à Conakry, font planer des doutes sur la possibilité de maintenir le second tour de la présidentielle dimanche, près de trois mois après le premier tour du 27 juin. Les deux candidats en lice pour ce second tour, Cellou Dalein Diallo et Alpha Condé, ont rencontré séparément aujourd'hui lundi, le Premier ministre de la transition, Jean-Marie Doré, pour évoquer la situation, six jours avant le scrutin.

A leur sortie de ces audiences séparées les deux leaders ont chacun promis de tout faire pour stopper les violences politiques et d'appeler leurs miltants au calme.

A la suite des violences ayant opposé samedi et dimanche les partisans de Cellou Dalein Diallo et Alpha Condé, le gouvernement a décidé de suspendre la campagne électorale et d'interdire toute manifestation de rue.

"Il faut d'abord calmer les esprits. Aucun des deux candidats n'a intérêt à ce que la situation dégénère" François Lonsény Fall ancien ministre des Affaires étrangères

Les deux parties en lice pour le deuxième tour de la présidentielle guinéenne prévu le 19 septembre prochain, se rejettent la responsabilité de ces violences.

Pour Alpha Condé le candidat du RPG, Rassemblement du Peuple de Guinée, les conditions ne permettent pas de tenir les élections dimanche prochain.

Le camp d'Alpha Condé, rassemblé dans la coalition "Arc en ciel", pose des conditions à sa participation au scrutin.

"Nous demandons la publication des listes électorales et la création effective de nouveaux bureaux de vote", a-t-il dit.

Du côté de l'UFDG, Union des Forces Démocratiques de Guinée , le candidat Cellou Dalein Diallo attribue ces violences au RPG.

Et selon Cellou Dalein Diallo, "Alpha Condé cherche à faire reporter le scrutin de dimanche prochain."

"Il faut d'abord calmer les esprits. Aucun des deux candidats n'a intérêt à ce que la situation dégénère", a déclaré lundi l'ancien ministre des Affaires étrangères François Lonsény Fall, qui soutient Alpha Condé.

Il a souhaité "que la campagne puisse reprendre" et "que les élections aient lieu rapidement".

Au premier tour, Cellou Dalein Diallo, ancien Premier ministre sous le régime du défunt président Lansana Conté, est arrivé en tête avec 43,69% des voix.

Alpha Condé, opposant historique à tous les régimes en place en Guinée, a obtenu 18,25% des suffrages au premier tour.

Cette présidentielle, la première élection libre et démocratique de l'histoire du pays doit redonner le pouvoir aux civils, près d'un an après le massacre de 156 opposants par l'armée le 28 septembre à Conakry.

Le pays est dirigé depuis janvier par le général Sékouba Konaté à la tête d'un régime de transition chargé de préparer ce scrutin.

Source : BBC Afrique

Repost 0
Published by Amdy's Blog - dans Actualités
commenter cet article
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 12:01

Un communiqué diffusé sur les médias d’Etat ce lundi convoque une réunion d’urgence devant regrouper autour de la table, le Premier ministre Jean Marie Doré, les membres de la Commission électorale nationale indépendante présents à Conakry et les représentants de la société française SAGEM.


Le communiqué ne précise pas l'ordre du jour. Peut-on s’attendre à un report de la date du 19 septembre ?

 

 

Mamadi Touré

pour www.lejourguinee.com partenaire de www.ondes-guinee.info

Repost 0
Published by Amdy's Blog - dans Actualités
commenter cet article
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 11:35

L’Union européenne et des Etats-Unis d'Amérique ont condamné, lundi, les incidents survenus à Conakry durant le weekend, faisant un mort et plus de 50 blessés, selon les sources gouvernementales.

 

 

Dans une déclaration conjointe dont copie est parvenue à notre rédaction, les chefs de mission des deux représentations diplomatiques invitent les responsables politiques, leurs militants et sympathisants ainsi que l'ensemble des citoyens à  « suivre leurs candidats au second tour dans leur détermination à assurer une transition politique pacifique » et à respecter « l'esprit du protocole d'entente » signé à Ouaga, pour permettra le retour à l'ordre constitutionnel en Guinée.

 

« La consolidation d'un Etat de droit démocratique et stable exigera du nouveau Chef d'Etat une démarche inclusive, basée sur les principes de droit et de bonne gouvernance afin de créer les conditions nécessaires pour que chaque citoyen puisse contribuer à la construction de l'édifice de la nation et participer activement dans la vie politique, économique et sociale. Le processus électoral doit se poursuivre avec l'organisation d'élections législatives et locales qui pourront dégager une opposition politique qui devra pouvoir s'organiser, s'exprimer et participer aux institutions de la nation, contribuant à son tour à la construction de la nation ».

 

Mamadi Touré

pour www.lejourguinee.com partenaire de www.ondes-guinee.info

  

Repost 0
Published by Amdy's Blog - dans Actualités
commenter cet article
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 09:29

A sept jours du second tour de l'élection présidentielle, l'inquiétude monte en Guinée. Les partisans de deux candidats, Cellou Dalein Diallo de l'UFDG et Alpha Condé du RPG, se sont affrontés le week end. Bilan : un mort, cinquante blessés, plusieurs arrestations et des dégâts matériels. Les deux camps se rejettent la responsabilité. 

 

Le samedi, les jeunes du RPG et de l'UFDG se sont affrontés dans plusieurs quartiers de la capitale : à Mafanco, dans la Commune de Matam, Commandanya, Commune de Dixin et Hamdallaye, Commune de Ratoma.

 

Le dimanche, on a enregistré les mêmes scénarios. Le domicile du leader du RPG, son QG et le siège de son parti ont payé les frais. On parle aussi des magasins vandalisés à travers la cité par des loubards, armés de coupe-coupes, de lance-pierres, de gourdins ou machettes.

 

Interrogés par la presse, les deux candidats se rejettent la responsabilité. Alpha Condé dit qu'il a eu la vie sauve grâce à l'intervention de la garde présidentielle conduite par un Colonel Bangoura, qui est venu déguerpir les assaillants. 

 

Faux rétorque, Cellou Dalein qui accuse les militants du RPG de s'être attaqués au cortège de son parti. Le gouvernement a tenu un conseil des ministres extra-ordinaires et décidé par conséquent d'interdire temporairement la campagne électorale et demandé une rencontre de deux candidats ce lundi.

 

LR

pour www.lejour.info partenaire de www.ondes-guinee.info

Repost 0
Published by Amdy's Blog - dans Actualités
commenter cet article
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 13:04

sekouba konate 01Suite à la crise qui secoue la Guinée, le général Sékouba Konaté, chef d'état guinéen par interim a annulé sa visite prévue au Liban aujourd'hui dimanche 12 septembre 2010, voyage qui aurait du se terminer le 15. Telle est l'information relayée par un quotidien libanais L'Orient Le Jour qui tient la nouvelle du Consul Honoraire de Guinée au Liban Mr Ali Saadé.

De vives tensions entre les supporters des 2 candidats aux présidentielles prévues le 19 septembre - dans une semaine - ont fait des violences entrainant mort d'hommes, ceci malgré le « code de bonne conduite » signé à Ouagadougou sous l'égide du facilitateur Compaoré. Le gouvernement réuni en session extraordinaire a suspendu les campagnes. Les deux candidats en lice, Mr Cellou Dalein Diallo et Mr Alpha Condé devraient se rencontrer demain lundi dans une tentative d'appaisement reclamée par toute la population inquiète des dérives ces dernières 48 heures.

Le chef de l'état guinéen par intérim est sous énorme pression de la part de plusieurs groupes qui lui pousseraient à rejeter les élections déjà en retard alors qu'une grande partie de la population et la communauté internationale comptent sur ces élections et s'est énormement investie pour mettre fin à l'éetat d'exeption et empêcher que la Guinée ne tombe dans la violence politique qui a dévasté les pays voisins.

Sékouba Konaté est accusé par ses détracteurs d'être «
  convenablement absent » lors des grandes crises particulièrement pendant les massacres du 28 septembre 2009 au stade du même nom et la tentative d'assassinat le 3 décembre 2009 sur l'ancien chef de la junte Moussa Dadis Camara maintenant en résidence surveillée à Ouagadougou. La raison de la visite du général Sékouba au Liban - deuxième en moins d'un an - n'a pas été expliquée par les services de presse de la Présidence par interim.


Source : www.guineenews.org

Repost 0
Published by Amdy's Blog - dans Actualités
commenter cet article
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 20:25

Le président de la Transition, Général Sékouba Konaté doit effectuer "une visite de travail" au Liban. Son arrivée au Pays de Cèdres est attendu ce dimanche. Et il sera accompagné d'une forte délégation dont le ministre des Affaires étrangères, Bakary Fofana.

 

Le lundi, il sera reçu par le chef de l'Etat libanais, Michel Sleiman. Le même jour, il dînera avec le consul honoraire de la Guinée au Liban, Ali Saadé, avant de rencontrer le lendemain le patron de Gaz prom Liban.

 

Selon nos sources, au mois de juin dernier, le Général président, devait se rendre à Moscou pour rencontrer le même Samy Maroun et où se trouve le siège de la société mère, Gaz prom russ. Mais, une visite annulée à la dernière minute.

 

LR

pour www.lejour.info partenaire de www.ondes-guinee.info

Repost 0
Published by Amdy's Blog - dans Actualités
commenter cet article
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 14:16

Après la condamnation de son président Ben Sékou Sylla et  son planificateur, El hadj Boubacar Diallo à un an de prison ferme et deux millions  de GNF d’amende pour fraude électorale, la commission électorale nationale indépendante se réunie ce samedi pour tirer les leçons, a confié à Guineelive, le directeur du département communication, information et sensibilisation, Thirno Sadou Bayo.

Cette rencontre aux dires de notre informateur consiste à faire l’état des lieux de la situation afin de prendre une disposition  qui s’impose. Toutefois, M.Bayo s’est refusé de dire si son institution va démissionner en guise de solidarité aux autres membres condamnés encore moins sur la démarche à suivre.

 

LR

pour www.lejour.info partenaire de www.ondes-guinee.info

Repost 0
Published by Amdy's Blog - dans Actualités
commenter cet article