Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 21:59

Repression 01Ce lundi 11 avril, Yarie Briki et une vingtaine de militants de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) ont comparu devant le Tribune de première instance de Mafanco, a-t-on constaté sur place. Ils sont poursuivis pour « attroupement et manifestation illégaux » à l’occasion du retour de Cellou Dalein Diallo à Conakry. 

Les audiences se sont déroulées en présence des accusés et des responsables de l’UFDG notamment, Bah Oury, Dr Oussou Fofana ainsi que les proches des accusés.

C’est dans une salle d’audience pleine à craquer que les audiences ont débuté à 11 heures. A l’entame, les avocats de la défense demandent au président du Tribunal de Mafanco, d’annuler les procès verbaux (PV) établis par le juge d’instruction. Selon eux, les dispositions établies par le législateur guinéen n’ont pas été respectées. 

« C’est une procédure qui a été violée du début jusqu’à la fin. La loi a reglementé comment on doit procéder à une arrestation d’individu. Après l’arrestation par l’officier de la police judiciaire, il dispose d’un délai pour garder un individu à sa disposition. Ce délai n’a pas été respecté pour la plupart des prévenus ici présents. 

Deuxièmement, une fois déféré et mis sous mandat de dépôt directement, la loi demande au procureur de saisir immédiatement le juge du siège pour proclamer leur audience. Depuis la semaine dernière, ces accusés sont mis sous mandat de dépôt, c’est maintenant là que le procès débute », explique un avocat de la défense. 

Tout en soutenant leur thèse, les avocats de la défense ont demandé au président du Tribunal de libérer les accusés pour violation de droit de la défense : « et de préciser que ce procès est un règlement de compte ». 

Quant à la partie civile, tout en précisant qu’il ne s’agit pas d’un procès politique mais d’un procès de comportement notoire, elle soutient que les accusés ont perturbé l’ordre public. 

Par ailleurs, le procureur général a indiqué que les PV sont établis dans les règles de l’art et précise, qu’il ira en personne féliciter les officiers de la police judiciaire pour ce qu’il a appelé un « travail exemplaire ». 

Toutefois, au cours des audiences, les présumés coupables ont rejeté les faits qui leur sont reprochés. La plupart, commerçants dont l’âge varie entre 18 et 40 ans affirment n’avoir pas été informés de l’arrivée de Cellou Dalein Diallo à Conakry. Selon leurs témoignages, ils ont été arrêtés manu militari sur ordre du gouverneur de la ville de Conakry en compagnie du directeur national de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), Malick Sankhon, membre de l’alliance Arc-en-ciel. 

Tout en affirmant avoir été plusieurs fois contactée par les membres du pouvoir en place pour quitter l’UFDG en échange de beaucoup d’argent, de voiture et même de villa , Yarie Briki Camara a affirmé qu’elle ne se reproche de rien. 

Selon elle, le jour du retour de Cellou Dalein, elle s’est rendue à l’aéroport uniquement pour déposer des colis de bazin en partance pour l’Europe lorsque le gouverneur Resco et Malick Sankhon l’ont interpelé et mis aux arrêts. 

« Quand Malick Sankhon m’a vu à l’aéroport, il m’a mise à l'index en disant au gouverneur Resco que je suis militante avérée de l’UFDG (…) Malick Sankhon m’a plusieurs fois menacé de mort à cause de mon choix politique. Quelque soit le sort qui me sera réservé à l’issue de ce procès, je resterai militante de l’UFDG », déclare-t-elle. 

L’audience a pris fin à 20h et se poursuivra le mardi 12 avril à 10 heures. 

A noter que les accusés sont repartis enfin de journée sous les ovations des dizaines de personnes venues leur apporter leur soutien. 

 

Sarifou Barry

 

Source : Guineenews

 


Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews - dans Politique
commenter cet article

commentaires