Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 14:42

toumba.jpgCe mardi 12 janvier 2011, Lieutenant Aboubacar Sidiki Djakité alias Toumba, ancien aide de camp du Capitaine Moussa Dadis Camara s'est encore exprimé sur les ondes de RFI qui reste le seul média à avoir le contact direct avec lui, depuis son attentat contre la personne de l'ancien chef de l'Etat guinéen, le 3 décembre 2009.

 

Toumba Djakité considérant l'actuel président comme "père de la Nation" implore sa grâce et exprime son souhait de rentrer au pays. S'agissant des crimes commis le 28 septembre 2009 au stade de Conakry, suite à une manifestation de l'opposition qui protestait contre la candidature du chef de l'Etat d'alors, il réfute les résultats de l'enquête de la Commission nationale d'enquête indépendante. Pour lui, cette commission n'incrimine que lui Toumba et les leaders politiques qui étaient au stade ce jour. A cet effet, il avoue ne pas être prêt à se mettre à la disposition de la justice au cas où celle-ci ne se fonderai que sur les résultats de l'enquête citée ci-haut pour se prononcer sur ce dossier.

 

Quand on lui a signifié qu'avant d'être gracié, il faut d'abord être jugé et condamné, Toumba Djakité écarte toute idée de culpabilité de sa part.

 

A la question de savoir s'il peut vivre en Guinée au même moment que son ex-patron (Capitaine Dadis Camara), Toumba évoque sans remord et avec fracas déclare "Je ne suis sur le chemin de personne. Mais quiconque se met sur mon chemin me trouvera".

 

Rappelons que ce n'est pas la première fois que Toumba Djakité demande la grâce des autorités du pays. Lors de ses précédentes interventions, uniquement sur RFI, il avait exprimé le même souhait envers le chef de l'Etat par intérim d'alors, Général Sékouba Konaté. Il avait imploré ce dernier de libérer son père. Celui-ci, comme nombre des proches de Toumba, avait été arrêté après le crime du 3 décembre puis détenu dans un lieu tenu secret.

 

Les autorités d'alors avaient lancé des opérations de recherche pour trouver Toumba. Sa tête était mise à prix: une villa et 200 millions de francs guinéens. Mais en vain. On se demandait même s'il existe une réelle volonté de retrouver Toumba Djakité.

 

Un mystère entoure aujourd'hui sa personne. Son lieu de refuge reste inconnu. Des rumeurs vont bon train. Qui le protège? Mystère. Reste à savoir comment le chef de l'Etat entend gérer ce dossier.

 

Dondoly Mansa

Pour www.lejour.info partenaire de www.BanabanaNews.org

Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews - dans Actualités
commenter cet article

commentaires