Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 21:36

sidya_t.jpg« Nous allons reprendre nos manifestations politiques si les points de l’accord ne sont pas respectés », c’est l’essentiel de la déclaration faite ce mardi 27 août par le leader de l’UFR, Sidya Touré devant les journalistes à la Maison de la presse.

 

Dans une déclaration faite en Soussou, Pular, Maninka, Kpélé et Français, l’opposant a exprimé son désarroi face à ce qu’il appelle le non-respect de l’accord politique du 3 juillet dernier, signé entre le pouvoir et l’opposition sous l’égide du facilitateur onusien, Said Djinnit. C’est du moins son point de vue, lui et ses pairs de l’opposition.

 

Entre autres, il cite le déroulement de la révision complémentaire, l’opération de déboulonnage qui n’ont pas été respecté par la CENI. Aussi, Sidya Touré indique que les deux experts désignés par l’opposition ont du mal à prendre fonction.

 

Ainsi, Sidya Touré déclare que l’opposition ne va accepter la tenue des élections truquées. A cet, il menace que l’opposition va reprendre ses marches pacifiques si le tir n’est pas rectifié. Lui et ses camarades de l’opposition disent attendre l’issue des pourparlers engagés hier sous l’égide du facilitateur. Said Djinnit est revenu à Conakry le week-end dernier.

 

A la question de lui rappeler qu’il avait pris l’engagement de ne plus marcher, Sidya Touré répond : « C’est vrai que j’ai dit que je ne marcherai plus, mais le contexte a changé. Nous marchons pour que les élections soient libres et transparentes ».

 

Souleymane F. Bah

pour LJ partenaire de BBN

Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews
commenter cet article

commentaires