Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 11:38

Foutah.jpgL’Association Pottal Fii Bhantal Fouta-Djallon a tenu à New York City le dimanche 9 Janvier 2009, une réunion d’information sur la situation en Guinée suite aux élections présidentielles du 7 Décembre 2010 qui furent émaillées par  des actes de violences.

 

Pottal Fii Bhantal se félicite de la participation à cette rencontre de plus de  500 personnes.  L’association saisit cette occasion grave pour condamner sans ambages  l’usage de la violence pendant et après le second tour des élections présidentielles par les forces de sécurités. Cette campagne de terreur se sera traduite par des dizaines de  meurtres, de blessures, de viols de femmes et de castrations de jeunes hommes perpétués contre la communauté peule.  Plus triste, on aura noté la complicité active  des autorités de transition et des leaders de l’alliance Arc-en-ciel dans l’organisation et l’exécution de  vrais pogroms contre les peuls en Haute Guinée, dans les villes de Kouroussa et  de Siguiri.

 

Pottal Fii Bhantal exige que des enquêtes doivent être diligentées par le gouvernement Guinéen avec l’appui d’une commission internationale pour faire toute la lumière sur ces  crimes inimaginables qui attentent à la cohésion nationale. Des mesures spécifiques doivent être prises contre les agents des forces de sécurité qui auront commis des séquestrations et des viols de femmes notamment à Labé et à Dalaba. A défaut les leaders de la transition et de l’alliance Arc-en-ciel devront répondre de ces crimes contre l’humanité.

 

Pottal Fii Bhantal note avec regret la perpétuation du climat d’insécurité et d’impunité par l’administration du RPG. La nomination à de hautes fonctions dans le gouvernement d’individus accusés par la commission internationale d’enquête des nations unies de crimes contre  lors des massacres  du stade du 28 Septembre en 2009 constitue une tragique moquerie contre les milliers de citoyens guinéens tombés sur le champ de la lutte pour la démocratie.   Face à cette irresponsabilité manifeste des nouvelles autorités en Guinée,  notre association en appelle  à la Cour Pénale Internationale et à toutes les organisations de défense de droit de l’homme pour faire pression sur le gouvernement pour que ces présumés coupables soient radiés des forces de sécurité en attendant leur traduction en justice.

 

Pottal Fii Bhantal demande au gouvernement guinéen de prendre les mesures nécessaires pour dédommager les victimes de ses pogroms et les réinstaller dans leur lieu de résidence de choix sur le territoire guinéen.

 

Nous invitons les ressortissants du Fouta-Djalon, les victimes des crimes et les citoyens épris de justice  à rester mobilisés  pour mettre fin à la gangrène de l’impunité dans notre pays.

 

Nous  saluons les citoyens guinéens, toutes ethnies confondues, qui prennent le risque de dénoncer ces crimes afin de mettre fin à l’impunité. Nous pensons notamment au doyen James Soumah et à l’avocat Baby Soumah en France ainsi qu’au Dr. Faya Millimono aux  États-Unis d’Amérique pour leur prise de position honorable contres ces violences qui auront profondément affectée la cohésion sociale. Par leurs actes, ils auront contribué à éviter le  piège des conflits ethniques qui ne profitent qu’aux trafiquants d’armes et qui sapent pour des années les efforts de développement en Afrique.

 

La  Commission Centrale de Coordination de Pottal Fii Bhantal

pottalfiibhantal@yahoo.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews - dans Libre opinion
commenter cet article

commentaires