Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 12:20

Bismillahi Rahmaani Rahim, Monsieur le Président de la République,

Par la Grâce d’Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux, permettez-nous de vous transmettre les salutations les plus respectueuses du Fouta Djallon. 
Nous, sages du Fouta, sous la conduite d’El Hadj Abdourahmane Bah, Grand Imam de la Mosquée de Karamoko Alpha Mo Labé, venons très respectueusement soumettre à votre haute Autorité, notre contribution à la matérialisation de la noble politique de réconciliation nationale que vous venez d’initier.

Les croyants que nous sommes, se sont humblement et respectueusement soumis à la volonté de Dieu, Lui qui dans son infinie miséricorde, a porté son choix sur votre Auguste personne pour présider aux destinées de notre pays.

Mais, si notre foi nous oblige à ne jamais discuter les choix que Dieu opère pour nous, elle nous recommande, en notre qualité de Sages, de tenir à tout chef, le discours de la vérité, de la justice, de la paix et de l’unité.

Tel est le sens de notre présence ici qui témoigne de notre volonté de vous accompagner dans la noble mais ardue tâche de réconciliation nationale que vous vous êtes assignée dans l’intérêt de tous les guinéens.

Le 25 août 2011, s’est tenue à Labé une rencontre entre les Sages de la Haute Guinée conduits par El Hadj Ahmadou Cherif, Grand Calife de Kankan, et les Sages du Fouta en présence des Sages de la Guinée Forestière et des Sages de la Basse Guinée conduits par le Grand Imam de la Mosquée Fayçal, El Hadj Mamadou Saliou Camara.

Cette rencontre se situe dans le cadre de la politique de réconciliation nationale que le Président de la République a initiée pour pacifier les relations extrêmement tendues entre les communautés malinké et peule suite à la dernière élection présidentielle.

Au cours de cette rencontre, un certain nombre de questions, sur les grands principes de gestion de la Cité commune, la Guinée, ont été évoqués.

Ces grands principes s’articulent autour des points suivants :

* La justice ;
* L’équité ;
* Le partage ;
* Le dialogue ;
* Le bon voisinage ;
* La protection des biens et des personnes.

Il ressort de ces débats, une volonté de créer les conditions d’un véritable dialogue qui devra déboucher sur une réconciliation sincère, donc durable entre les communautés du Fouta et de la Haute Guinée.

Pour éviter que cette démarche de réconciliation ne soit qu’une simple vue de l’esprit et qu’elle ne se limite à une manipulation politicienne, il nous est apparu l’impérieuse nécessité d’engager une réflexion pour en définir les préalables, les modalités d’application et les objectifs recherchés.

Les Sages du Fouta ont identifié un certain nombre de problèmes qui ont contribué et qui contribuent encore à l’exacerbation des tensions ; il s’agit notamment :

1. Des conséquences des évènements survenus à Siguiri, Kouroussa et Kissidougou avant les élections, Dalaba, Pita, Labé et ailleurs après les élections ;


2. De la marginalisation des cadres peuls dans les emplois publics, parapublics ainsi que dans les forces de défense et de sécurité ;


3. De l’indexation des commerçants peuls dans la hausse des prix sur le marché;


4. De l’indifférence des autorités locales face à la destruction du patrimoine bovin des Peuls à Beyla et Lola.

Face à tous ces cas avérés, nous souhaitons que le Président de la République engage des actions concrètes et urgentes pour corriger les effets négatifs des points ci-évoqués.

Dans ce cadre, nous, Sages du Fouta demandons :

1. De faire identifier et indemniser toutes les victimes qui ont subi des dommages corporels et des destructions de biens lors des différents évènements ;

2. De faire identifier et engager des sanctions contre tous les responsables qui ont encouragé ou laissé faire ces évènements ;


3. De corriger toutes les formes d’injustice et de marginalisation dans les emplois publics, para publics et au niveau des forces de défense et de sécurité en instituant un système d’équilibre régional dans les politiques de recrutement et de nomination tout en privilégiant la compétence ;

4. D’appeler au respect de la Constitution et de sanctionner tous les responsables coupables de violation des Lois.

Nous pensons que la mise en œuvre des mesures évoquées peut contribuer de manière significative à la réconciliation tant souhaitée par la Guinée en général et le Fouta en particulier.

Une déclaration solennelle du Président de la République appelant à mettre fin à toutes les formes d’injustice et de persécution contre des citoyens contribuerait de beaucoup dans la gestion de la crise actuelle.

Pour conclure, nous allons citer Thierno Aliou Bhoubha Ndian, Grand Waliou du Fouta, qui déjà en 1916, dans une déclaration qu’il adressa au Gouverneur de l’AOF, énumère les comportements et les actes du chef qui le font aimer et respecter par ses administrés. Nous citons :

* L’attachement à la justice par l’égalité de tous les citoyens devant la Loi permettant au faible de jouir de son droit contre le fort empêchant celui-ci d’opprimer ou spolier celui là ;

* La sécurité des biens et des personnes grâce à laquelle, écrit-il « une femme portant son bien peut voyager sans crainte d’être violentée, sans crainte du tout »

* L’estime pour les gens vertueux, la rigueur envers les méchants et la diffusion de la richesse parmi les classes laborieuses.

Comme vous le voyez ce sont les invariants perpétuels et universels de la vie en commun.

Enfin nous proposons que des prières soient organisées dans tout le pays pour la paix, la réconciliation et l’unité nationales après la déclaration solennelle du président de la République et que des missions de sensibilisation sillonnent toutes les villes du pays pour mieux véhiculer votre message.

QUE DIEU BENISSE LES FILS DE GUINEE

AMINE

NOUS VOUS REMERCIONS


Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews
commenter cet article

commentaires