Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 10:15

doute 01a

La Mission d'Observation électorale de l'Union européenne (MOE UE)en République de Guinée a tenu une conférence de presse à un hôtel de la place le  jeudi 26 novembre courant. Cette conférence a été conduite par le Chef de la Mission M. Alexandre Lambsdorff. 

Il a saisi l'occasion pour présenter les conclusions préliminaires  de la MOE Ue sur le second tour de l'élection présidentielle guinéenne du 7 novembre passé.

En gros le Chef de la Mission se dit satisfait de toutes les opérations électorales qui ont abouti aux résultats provisoires prononcés par le président de la CENI le 15 novembre dernier. Il n'exclut pas l'existence de quelques défaillances lors de ce processus qu'il qualifie d'historique. Mais, selon M. Lambsdorff, les aspects positifs de ces opérations dominants largement ces petites défaillances, la mission qu'il conduit donne son satisfecit total quant au bon déroulement de  ces élections libres et démocratiques que la Guinée vient de se créditer pour la première fois de son histoire. 

Pour le Chef de la Mission, ses premières conclusions sont que ces élections se sont déroulées dans le cadre défini par les accords de Ouagadougou. Il soutient que le vote a été massif, le scrutin fut techniquement crédible et la CENI a donné une garantie de transparence tout au long du processus. Cependant le Chef de la Mission d'Observation électorale de l'Union européenne en République de Guinée déplore les violences inter ethniques constatées en des endroits de la capitale Conakry et quelques régions de l'intérieur du pays. Sur ce il réfute les rapports de quelque ONGs faisant état de répressions systématiques visant un groupe ethnique particulier. M.Lambsdorff se dit aussi indigné de l'emploi de forces disproportionnées par des éléments des forces de l'ordre et de sécurité dans la répression des manifestations qui ont fait suite à l'annonce des résultats provisoires du second tour de cette présidentielle qui accordent  52,5% des suffrages exprimés au professeur Alpha Condé et 47,5% à Elhadj Cellou Dalein Diallo.

Dans les mêmes conclusions de la Mission de l'Union européenne, M. Lambsdorff remarque que les médias publics ont respecté l'éthique et la déontologie dans le traitement de l'information en ce qui concerne ces opérations électorales alors que les médias privés ont été, dans leur plus grande majorité, partisans. Il a terminé en lançant un appel aux leaders politiques à faire preuve de responsabilité en jouant le jeu de l'apaisement.

Ras JediJah

pour www.lejour.info partenaire de www.ondes-guinee.info

Partager cet article

Repost 0
Published by Amdy's Blog
commenter cet article

commentaires