Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 15:48

army_repression.jpgDes Forces de l’ordre ont lancé des bombes lacrymogènes au domicile du chef de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, à Dixinn dans la banlieue de Conakry pour l’empêcher de rejoindre ses camarades de l’opposition qui promettent de marcher ce lundi à Conakry, a appris APA de bonnes sources.

 

« Les forces de l’ordre ont lancé des gaz lacrymogènes dans l’enceinte de la Cour d’Elhadj Cellou Dalein pour nous empêcher de sortir. Nous sommes étouffés par le gaz », a confié à APA un témoin.

 

Selon une autre source contactée par APA, ce sont les gendarmes qui ont lancé des bombes lacrymogènes au domicile du leader de l’UFDG.

 

Neuf partisans de Cellou Dalein diallo, dont son fils Amadou Tidjane Diallo, ont été arrêtés entre dimanche et lundi matin et détenus à l’escadron de la gendarmerie de Matam.

 

Depuis hier dimanche, la banlieue de Conakry est placée sous haute surveillance sécuritaire, la circulation routière quasi paralysée, les magasins et autres boutiques de commerce fermés.

 

Les gendarmes et autres policiers, armés de gourdins, sont postés au niveau des grands axes routiers, précisément à Enco 5, Coza, Bambéto, Hamdallaye, Belle-vue, Tannerie.

 

Les autorités guinéennes par la voix du gouverneur de Conakry ont interdit la manifestation de l’opposition.

 

L’opposition guinéenne, réunie au sein du collectif des partis pour la finalisation de la transition et de l’Alliance pour la démocratie et le progrès (ADP) dit organiser cette marche pour dénoncer la nouvelle gouvernance et infléchir le pouvoir à ouvrir un dialogue ‘’franc et sincère’’ en vue de discuter des modalités de la tenue des législatives crédibles et apaisées.

 

S’agissant de l’itinéraire, la marche partira du Rond-Point de Matoto en banlieue de Conakry jusqu’au marché Madina pour remonter au stade du 28 Septembre de Conakry.

 

    Source : APA

Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews
commenter cet article

commentaires