Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 11:44

La Confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG) a tenu le jeudi 29 septembre 2011 une conférence de presse à Coleah à la maison de la presse. Le thème de la conférence était  "l'entrave à la liberté syndicale en Guinée". 

Mamadou Mansaré, secrétaire administratif, Ibrahima Sobra Bangoura, 1er secrétaire exécutif chargé de l'éducation et de la formation,  ont tour à tour dénoncé "l'ingerance du pouvoir en place dans les activités de la CNTG" et ont déploré l'attitude des médias publics qui agissent en faveur des dissidents .

''La vraie CNTG est celle qui a conduit notre pays à  l'indépendance, celle qui a mené les grèves de 2006,2007et c'est elle qui est dirigée aujourd'hui par le Camarade Elhadj Amadou Diallo." affirme Mamadou Mansaré. Avant d'ajouter: " Mais je ne comprends pas pourquoi la RTG refuse de diffuser nos images surtout celles prises lors du 16ème congrés tenu du 22 au 24 septembre dernier à l'issue duquel Elhadj Amadou a été élu".  Dans la foulée, le syndicaliste accuse "Les médias publics continuent à faire la promotion du groupe de dissidents avec à la tête, le camarade Yamoussa Touré" .

''Nous allons porter plainte contre la RTG aux tribunaux guinéens,africains et internationaux pour diffamation et diffusion de fausse nouvelle. Nous avons déjà alerté le CNC. Quant à l'autorité gouvernementale, face à son attitude partisane nous lui disons que cela constitue une violation flagrante de la convention 87 de l'OIT sur la liberté syndicale dont la Guinée est signataire. Cette convention interdit l'ingérance de l'État dans le syndicat. Nous précisons et insistons qu'il n'appartient pas au gouvernement de s'ingérer dans les élections syndicales encore moins de donner un quitus à un bureau syndical.''a-t-il martelé.

Prenant la parole, Ibrahima Sobra Bangoura déclare'' toute autre élection organisée au nom de la CNTG, comme celle de Yamoussa Touré et son équipe en dehors des dates règlementaires du 22 au 24 septembre 2011 conformément aux textes juridiques de la centrale en présence des représentants du ministre de la Fonction publique, du patronat, des délégués de la CGT-France, CSC-Belgique, Rosa Luxembourg, des centrales syndicales nationales,est pour la classe ouvrière nulle et de nul effet''. 

Puis, il précise: ''Malgré les menaces, les délégués ont voté librement pour qu'il faut a la place qu'il faut sans tenir compte du nom.''a-t-il précisé 

Répondant à une question d'un confrère sur l'article 47 qui stipule que '' tout membre du bureau promu à un poste administratif de décision ou législatif perd automatiquement sa fonction de responsabilité syndicale'', Mamadou Mansaré dira que ''le conseil a décidé de l'annulation de cet article par une large majorité.'' 

Parlant de légitimité entre le camp de Diallo Amadou et celui de dissident,  Mr Mansaré affirme: ''c'est en ma qualité de 2ème secrétaire général adjoint que je représenterai la CNTG à la Conférence des gauches et syndicats qui doit se tenir à Bruxelles le 22 octobre prochain. C'est pour vous dire que la légitimité est de notre côté. Ce n'est pas la propagande de la RTG dans ses émissions Kibaro qui va nous ôter notre légitimité''

En guise de conclusion, le syndicaliste fait un appel en ces termes: ''Pour terminer nous demandons aux travailleurs de se mobiliser vaillamment pour défendre la justice, la démocratie et la liberté syndicale gage d'une paix durable en guinée.Et nous faisons savoir aux autorités gouvernementales que la grève de 2007 n'est que suspendue.''

Mamadou Aliou Barry


Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews
commenter cet article

commentaires