Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 12:04

liberté presse6Les journalistes des médias privés guinéens sont fortement mobilisés ce mercredi devant le tribunal de première instance de Dixinn, situé dans la banlieue de Conakry, pour apporter leur soutien à trois de leurs confrères accusés de "diffamation et d'ethnocentrisme" par une femme d'affaires, et dont le procès a lieu mercredi, a-t-on constaté sur place.

 

Il s'agit de Mandian Sidibé, directeur général de radio "Planète FM", Aboubacar Diallo, journaliste à radio "Espace FM" et David Yombouno. Tous sont pointés du doigt par Chantal Cole, directrice générale d'un groupe de médias, comprenant une radiotélévision et un site internet, pour des propos tenus sur leurs antennes, qu'elle juge "diffamatoires".

 

Tout serait parti du "renvoi de 26 journalistes" travaillant pour le compte des médias de Chantal Cole, et c'est à l'issue de la vague de solidarité qui a fait suite à cette décision dans le monde de la presse guinéenne, que des commentaires ont suivi. Et Mme n'a pas aimé le traitement réservé à cette affaire par ces journalistes, d'où sa plainte, selon des sources judiciaires.

 

L'affaire avait déjà été jugée et la plaignante fut "déboutée". Elle reviendra ensuite à la charge, pour exiger plus de clarté dans ce dossier, d'où cette comparution de ce mercredi des trois confrères devant un tribunal de Conakry.

 

Xinhua

Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews
commenter cet article

commentaires