Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 20:08

Répondant à l’appel du collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition en Guinée, les militants de l’UFR, du NFD,  de la NGR, de l’UFDG ont investi le Stade Jean Delafosse d’Adjamé. Selon les organisateurs, ce sont un peu plus de 15.000 personnes qui se sont mobilisés qui avec des pancartes ou des banderoles sur lesquelles on pouvait lire « Touche pas à ma constitution » ou « Non au tripatouillage de la constitution » ou encore « Pas de Louceni Camara à la CENI » etc.

 

Le coordonnateur du collectif des partis politiques section Côte d’Ivoire, le docteur Diallo Ibrahima a dit à l’assistance mais surtout à la presse nationale et internationale accréditée en Côte d’Ivoire que le stade Jean Délafosse d’Adjamé a été choisi compte tenu de la période de sortie de crise en Côte d’Ivoire.  Poursuivant, le coordonnateur a expliqué que les Guinéens ne souhaitent qu’une seule chose ; à savoir l’organisation des élections législatives dans le strict respect de la constitution, du mémorandum des partis politiques de l’opposition. 

 

Les autres intervenants n’ont pas dit  autre chose que l’organisation des élections législatives. Damady Diakité du NFD a déclaré que la Guinée ne peut pas rester éternellement sans Assemblée nationale alors que la constitution exige l’organisation des législatives six mois après la présidentielle. La Guinée selon le représentant du NFD a fait un retour en arrière de 50 ans après l’arrivée d’Alpha Condé au pouvoir. « Depuis près de dix mois qu’il est là plus rien ne va en Guinée, lui qui avait promis monts et merveilles aux Guinéens. Cet homme est incapable d’organiser des élections, lui l’enfant des élections ». 

Quant au doyen Dia Mamadou de l’UFR il a rendu hommage au Président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo pour avoir accepté dignement sa défaite dans l’intérêt supérieur de la nation. Il a également félicité Moussa Dadis Camara pour avoir su canaliser ses militantes toutes choses selon lui qui a facilité l’arrivée d’Alpha Condé. La déclaration du collectif des partis de l’opposition a été lue par Souleymane Diallo. 

Une déclaration qui dénonce la caporalisation et l’instrumentalisation de l’administration publique qui se caractérisent par l’intimidation, les menaces et l’interdiction de réunions  aux militants de l’opposition. 

Le Collectif des partis politiques pour la finalisation exige l’arrêt immédiat de toutes les opérations au processus électoral jusqu’à la mise en place d’une CENI consensuelle et crédible issue du dialogue entre les différents acteurs politiques. 

La Coordination exige en outre la révocation de Louceni Camara à la tête de la CENI. Une copie de la déclaration a été déposée à l’Ambassade de Guinée en Côte d’Ivoire. Des copies de cette déclaration du collectif seront déposées aux représentations diplomatiques accréditées en Côte d’Ivoire. 

Eyam Esteban

Source : Afrique Elite

Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews
commenter cet article

commentaires