Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 12:46

me_aminata_barry.jpgCette fois, je dis à Alpha Condé que la coupe est pleine. A dessein, je l’interpelle par son nom car un Président de la République, Président de tous les fils de Guinée ne se conduit pas en plus grand diviseur que la Guinée ait connu.

 

Je ne fais pas de politique mais en flattant les bas instincts, il a atteint le point culminant de la division. Que cherche-t-il ? Que nous veut-il ? Que nous restera t-il après son passage ? Parce que personne n’est éternel. Une Guinée à ramasser à la petite cuillère sans aucun doute ?

 

Il ne se rend même pas compte qu’il blesse ceux-là même qu’il qualifie de « Roundé », terminologie péjorative et tombée en désuétude dont ils n’ont que faire aujourd’hui au vingt et unième siècle !

 

Ils diront NON ! Mille fois NON ! Parce qu’ils refuseront cette instrumentalisation à court terme faite à dessein, juste bonne pour  les besoins de la cause.

 

Alpha Condé s’est emparé d’un canif nauséabond pour sectionner toutes les familles du Fouta en nous coupant les veines et les artères ?

 

Il est tout excusé déjà parce qu’il ne connait pas la Guinée ni les Guinéens, assurément.

 

Je n’ai pas peur de la prison, je suis sa fille,

Je n’ai pas peur de la torture, je suis sa fille,

Lorsque tu es la fille du Camp Boiro, tu es la fille de tout ça.

 

J’ai défié le tout puissant Général président Lansana Conté et sa Cour suprême en son temps pour sortir le professeur Alpha Condé de prison ; j’ai risqué la prison dans un règlement de compte orchestré par un avocat de la partie civile de l’Etat Guinéen, ancien ambassadeur du Mali en Guinée, dans le procès Alpha, avec la complicité de l’agent judiciaire de l’époque, qui m’avait accusé via un procureur qui se reconnaitra d’avoir fait tomber la banque islamique en collusion avec le consul de Mauritanie, je fus sauvée de justesse par les merveilleux petits cailloux blancs de mon livre le Tourbillon pendant que le Professeur Alpha Condé était je ne sais où dans ce monde.

 

Dans complainte d’une orpheline, j’avais dis que ces ombres maléfiques qui dansent autour du pouvoir auront raison de lui, ce pouvoir qui isole. J’avais également dis que ces ombres chinoises allaient éteindre le timbre de ma voix qui a cessé de sonner l’alerte depuis longtemps.

 

Alpha Condé ne se rend même pas compte qu’il insulte nos pères, nos mères, nos tantes, nos oncles, nos filles et fils, nos familles en les « ennoblissant »  au moyen d’un lamentable arrêté ministériel de Alhassane Condé qui n’a jamais pris un tel acte à l’époque du président Conté dont il était le Ministre pourtant et au même endroit, pourquoi le fait il maintenant et à quel dessein ?

 

Même le Président Sékou Touré n’avait pas été aussi loin, je le concède. Il a laissé un pays dont le tissu social n’avait subi de semblables déchirures, je le concède. Sa tentative de s’attaquer au Fouta en créant « la situation particulière du Fouta » liée au complot peulh de feu Telli Diallo, en appelant au génocide peulh n’avait pas prospéré du fait de la résistance des populations qui avaient compris.

 

De la même façon, peuple de Guinée, refuse la division pour une politique malfaisante à pas forcé, à tout prix et à n’importe quel prix.

 

Après lui, la Guinée sera à ramasser à la petite cuillère, je l’ai dit plus haut.

 

1- Les syndicats sont divisés

2- Le patronat est divisé

3- La société civile est divisée

4- Les forces armées et de sécurité sont divisées

5- L’administration est tribalisée, donc divisée

6- Les radios privées sont divisées

7- Les élèves et lycéens sont divisés

8- La Forêt est plus que jamais divisée comme elle ne l’a jamais été

9- La Basse côte est divisée

10- Il lui reste le Fouta et la Haute Guinée

 

Pour cette dernière, que va-t-il trouver ?

 

Ma base est en Basse côte où est enterré mon cordon ombilical dans l’enceinte de l’hôpital Ballay.

 

Mon essentiel est à Dabola (Haute Guinée) où reposent tous mes ancêtres et même ma pauvre maman Hadja Fatou, paix à son âme.

Mon identité est au Fouta (Moyenne Guinée),  par sa politique de division, le professeur Alpha ne peut pas me couper en trois morceaux.

Et des comme moi, il y en a pleins si nous ne sommes pas majoritaire.

 

J’en appelle à l’Union Européenne, aux Nations Unies, à toutes les Ambassades pour nous aider à protéger la Guinée afin que ce pays qui n’a jamais connu de guerre civile même au pire moment de la révolution de Sékou Touré, ne se Rouandise pas.

 

Les réalités sociologiques ne sont pas celles qu’on leur décrit.

Je suis suffisamment neutre et crédible pour que ma voix soit entendue.

 

Ma loyauté se conjugue avec la probité. Je ne vendrais jamais mon âme au diable.

 

Maître Aminata Barry

Notaire à Conakry

 

Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews - dans Libre opinion
commenter cet article

commentaires

Fatoumata Diakite 21/09/2013 04:24


A chaque que je lis le doyen Ansoumane Doré, je suis réconfortée. Je prie que Dieu vous donne longue vie et une santé de fer pour que vous puissiez inspirer la majorité de la jeunesse
guinéenne.

Ansoumane Doré 20/09/2013 18:16


Comme d'autres Maître Aminata Barry lance ici un cri de coeur, un cri de coeur de la Guinéenne et  des  Guinéens  atterrés par l'obnubilation par le pouvoir d'un homme, Alpha Condé
qui n'a pas réalisé que la conception et la pratique du pouvoir politique même en Guinée, ne peuvent plus être les  mêmes  en 2013 qu'en 1963. Avoir laissé sans broncher les
élucubrations  haineuses d'un politicien au rancart comme Mansour Kaba sur le Fouta est un signe de cécité de la part d'un Président de la République qui mène le pays à la catastrophe. Tous
les signaux  avertisseurs des malheurs qui guettent    le pays  semblent  demeurer vains. Votre  limpide message , ma soeur Aminata Barry, sera-t-il entendu?


Puisse Dieu sauver la Guinée!


Ansoumane Doré