Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 14:59

Conakry_enurie_carburants.jpgUne énième crise liée à la distribution du carburant frappe de nouveau la Guinée, paralysant par ricochet les activités économiques et administratives. Hier, durant toute la journée, il était un luxe, voire une providence pour avoir une occasion afin de se déplacer dans les rues de Conakry. La cause?

 

Les transporteurs des produits pétroliers sont entrés en grève dès le lundi. Ils protestent contre la fermeture de leur parking, situé à la devanture du siège de la société chargée de la distribution des produits pétroliers, sis à Coronthie, commune de Kaloum.

 

Selon les camionneurs, ce parking avait été provisoirement fermé pour des travaux d'aménagement. Aménagé et modernisé, ce parking serait loué à une société privée. Ce qui revient à dire que les chauffeurs sont obligés de rentrer chez eux avec leurs camions citernes. Une chose qu'ils trouvent dangereux pour les populations étant donné que ces citernes contiennent des produits inflammables.

 

Résultat de cette grève, les stations-services n'ont pas ouvert ce mardi 12 janvier. Conséquence: manque de véhicules dans la circulation. Nombre de personnes n'ont pas pu se rendre au travail ou ont peiné pour se déplacer. Le carburant était vendu à 20 mille francs le litre au marché noir.

 

Cela a mobilisé le gouvernement. Le premier ministre, Mohamed Said Fofana a réuni autour de lui, le ministre du Commerce Dorval Doumbouya, le ministre de l'Economie et des Finances, Kerfala Yansané, la Fédération patronale du secteur pétrolier.

 

Monsieur Kourouma, le président de la dite fédération a étalé les difficultés que rencontre sa corporation et son impossibilité à l'immédiat de satisfaire les revendications des transporteurs en colère. S'agissant du parking, il déclare que la capacité de celle-ci est de 30 camions alors qu'il existe plus de 700!

 

Le premier ministre après avoir écouté les différents intervenants a déclaré "On a déjà augmenté les prix du carburant, sans mesures d'accompagnement concrètes et nous sommes en train de gérer cette situation. Un Gouvernement est nommé, nous sommes en train de nous asseoir et nous ne sommes même pas assis. Lorsque vous nous accueillez avec une grève, c'est un peu aller trop vite" .

 

Tout en disant que le gouvernement comprend l'inquiétude des uns et des autres, Mohamed Said Fofana demande l'approvisionnement des stations. Ce matin, nombre des stations-services servaient une clientèle pléthorique. Mais tout porte à croire que l'on s'achemine vers une nouvelle hausse des prix du carburant à la pompe.

 

Mohamed Soumah

pour www.lejour.info partenaire de www.BanabanaNews.org

Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews
commenter cet article

commentaires