Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 07:59

syndicalisme3.jpgLes huit centrales syndicales de Guinée regroupées au sein du Mouvement syndical ont émis des réserves sur la proposition du président Alpha Condé relative à l'augmentation de 10 % des salaires des fonctionnaires, mercredi au cours d'une réunion qui s'est déroulée à la Bourse du travail, a-t-on appris de source syndicale.

 

Le Mouvement syndical, durant cette rencontre destinée à faire le point sur la proposition du président guinéen, a fini par décider de lui notifier par écrit le rejet de cette hausse de 10%, que les centrales trouvent "dérisoire".
 
Les syndicats voudraient que les négociations se poursuivent autour de la question, afin que les points de vue soient accordés. Car eux qui réclament "200% ne peuvent être se contenter de 10%", a confié une source syndicale à Xinhua.
 
Des réunions plus élargies à l'ensemble des confédérations syndicales sont prévues à la Bourse du travail le 16 et 18 octobre 2012, selon nos sources.
 
Il faut rappeler qu'après l'atteinte du point d'achèvement de l'initiative PPTE, le chef de l'Etat a rencontré vendredi 5 octobre dernier, au palais Sékhoutouréya, la Commission nationale paritaire de négociation collective sur la fixation du SMIG (Salaire minimum interprofessionnel garanti), la gestion de la protection sociale de la retraite et de la sous-traitance.
 
Les discussions entre le président Alpha Condé et cette commission composée du mouvement syndical et le Patronat, avaient porté essentiellement sur "l'augmentation des salaires des fonctionnaires".
 
A cette occasion, Alpha Condé avait déclaré que "l'augmentation des salaires des salaires sera progressive en fonction des moyens".

 

Xinhua

 

Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews
commenter cet article

commentaires