Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 03:50

greve_magistrats_1.jpgDans la perspective de la tenue des élections législatives prévues pour le 24 septembre prochain, les magistrats guinéens décident d'organiser un vaste mouvement de grève afin de boycotter le processus électoral en cours, a dit mardi, le président de l'association des magistrats de Guinée Kélafa Sall.

 

Pour ce faire, les magistrats entendent s'abstenir de toute participation le long du processus des élections pour revendiquer les meilleures conditions de vie et de travail, conformément aux dispositions juridiques et règlementaires contenues dans le statut particulier des magistrats guinéen, dont l'application tarde encore à produire des effets.

 

Selon le président de l'association des magistrats de Guinée, leur statut n'est pas conforme aux statuts de l'union internationale des magistrats qui déterminent et fixent les paramètres nécessaires a créer toutes les conditions de vie et de travail en faveurs des magistrats.

 

M. Sall a estimé que l'application des dispositions du statut des magistrats constitue une conditionnalité pour la lutte contre la corruption et le favoritisme dans le secteur juridique du pays et à assurer l'indépendance totale de la justice en Guinée.

 

"Nous avons décidé de lier notre participation à une quelconque consultation populaire dans notre pays à la satisfaction de certaines conditions pour garantir l'indépendance de la magistrature", a dit le président de l'association guinéenne des magistrats.

 

En Guinée, le statut des magistrats a été signé depuis 1991 et n'a jamais fait l'objet d'application par les autorités politiques et juridiques du pays.

 

La part accordée à la justice par le Budget national de développement (BND) est très faible, ce qui expose les magistrats à toutes sortes de corruption et de mauvaises pratiques dans l'application des textes juridiques du pays.

 

Xinhua

Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews - dans Actualités
commenter cet article

commentaires