Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 08:29

L’histoire politique récente de notre pays nous enseigne qu’il y a des Kalabantés de la république qui savent se frayer le chemin sans loi ni foi dans tous les régimes. En effet, depuis les années 2000, quand le Général Lansana CONTE a prôné le slogan de « changement dans la continuité », des esprits malins ont trouvé la parade d’initier les associations et mouvements de soutien de tous genres sous prétexte de soutenir le Président de la république et non sa formation politique le PUP.


Cette attitude a plongé le parti au pouvoir dans un déséquilibre fonctionnel qui a affecté la vie de la Nation. Le PUP était devenu une machine à voter du pouvoir. La technostructure du pouvoir a pris de dessus sur le parti en fragilisant ses structure tout en creusant un grand écart entre le Président de la république, son parti et la base.


C’est dans cette délicate situation que vinrent les événements de juin 2006, janvier-février 2007, qui sont venus sonner le glas du régime en place. Le BPN du parti a fêté son 11ème anniversaire pour un mandat de 5 ans, l’Assemblée nationale a perdu sa légitimité. Les Kalabantés de la république qui maîtrisaient le carnet de santé du Général Lansana CONTE se sont lancés à corps perdu dans une lutte sans merci de succession et dans la course à l’enrichissement. Le détournement, la corruption et la concussion étaient devenus des phénomènes culturels. Le milliard était devenu banal et les populations contemplatifs et admiratifs de ceux qui les pillaient.


Suite au rappel à Dieu du Général Lansana CONTE (paix à son âme), les Kalabantés au pointé du doigt le parti PUP comme étant à la base du gâchis national et de la fragilisation du tissu social.


Poursuivant cet exercice de ruse, et pour répondre au slogan de CHANGEMENT du Professeur Alpha CONDE, après avoir conduit les bonnes intentions du CNDD à l’échec, les mêmes Kalabantés de la république se remettent au soleil sous le prétexte fallacieux d’accompagner le Président de la République dans son ambitieux programme de changement. Leur nouvelle trouvaille, le RPG n’a pas de cadres, nous voulons aider le Professeur à le restructurer.


La question fondamentale que le citoyen lambda se doit de se poser est celle de savoir si le RPG et le Président de la république se laisseront prendre en otage ?


En ce qui me concerne, la détermination des  Kalabantés de la république de se servir du peuple et des pouvoirs successifs pour le triomphe leurs desiderata illégitimes, ne fait l’ombre d’aucun doute. Ils ont occupé toutes les fonctions dans notre pays sans apporter si modeste soit-elle leur contribution à l’essor de la nation.


Leur premier réflexe a été et demeure la prise en otage du pouvoir au sommet, et ensuite de réaliser la main mise sur le pays en s’ingéniant à éteindre ‘’les lumières’’, faisant hélas de la Guinée d’un pays où on s’éblouit avec la lumière au lieu de s’éclairer avec. Et quand c’est le cas, le tout premier réflexe est de casser la source d’énergie.


En neuf mois d’exercice du pouvoir sur les soixante que compte le mandat présidentiel, les kalabantés de la république comme d’habitude ‘’disent très mal ce que le pouvoir en place fait de bien, donnant ainsi la possibilité aux adversaires de dire très bien, très haut et très fort ce que le pouvoir fait de mauvais’’.


Quand le pouvoir est attaqué, c’est le Chef de l’Exécutif qui est obligé de monter au créneau pendant que les Kalabantés de la république sont terrés. En cas d’erreur de communication, vive les conséquences.


La majorité de l’élite quelque soit son bord politique ne doit plus accepter que cette pratique perdure. Elle a l’obligation de la bonne information car seule la vérité affranchit.


Nous devons comprendre qu’il ne sert à rien de proférer des mensonges à notre peuple et au monde, car la vérité finie toujours par triompher et refaire surface. En cette phase d’achèvement de la transition, le pouvoir en place a besoin d’hommes et de femmes loyaux qui considèrent que l’intérêt général passe avant tout.


Nous ne devons pas réinventer la roue, nous devons l’améliorer en obligeant les Kalabantés de la république à cesser de se comporter vis-à-vis des guinéens avec mépris. Ainsi, notre peuple suivra dans la transparence la plus totale, dans la clarté et dans une ambiance détendue, le processus de changement amorcé, source de débats enrichissants entre les tenants du pouvoir et de l’opposition.


Tous, ensemble, nous devons être fiers de voir pour une fois la démocratie fonctionner dans notre pays. Comme qui dirait, quand on veut, on peut.


En tant que démocrates et légalistes, nous devons prendre le ferme engagement de :

-         redonner la fierté et la dignité au Peuple de Guinée ;
-         d’être des ouvriers de notre Peuple ;
-         de faire profiter à la Guinée tout ce dont Dieu, notre généreux créateur l’a doté.

Si Dieu est avec nous, qui sera contre nous ?


Que Dieu bénisse la Guinée et les Guinéens. Amen !


Honorable Cheick Tidiane TRAORE


Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews - dans Politique
commenter cet article

commentaires