Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 21:59

Le gouvernement de la Guinée a introduit vendredi auprès d'Interpool une demande d'extradition à l'encontre de Amadou Oury Bah et du lieutenant Mamadou Bobo Diallo impliqués dans la tentative d’attentat contre le président de la République, Alpha Condé, a appris la PANA de source bien informée. 

Dans la nuit du 18 au 19 juillet dernier, des hommes armés avaient ouvert le feu sur la résidence privée du président Condé, à Kipé, dans la haute banlieue de Conakry, la capitale du pays.

M. Bah est le deuxième vice-président de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) de Cellou Dalein Diallo, candidat malheureux au second tour de la présidentielle de décembre dernier.

En cavale avant les arrestations qui ont suivi la tentative d'assassinat du président Condé, il avait récemment nié y avoir participé.

Il avait toutefois soutenu que "tout sera mis en œuvre" pour empêcher le président Condé de travailler.

S’exprimant dans une interview accordée à un journal sénégalais, le président Condé avait nommément cité Amadou Oury Bah et l’ex-ministre d'Etat, secrétaire général de la présidence de la République sous la transition, Tibou Camara.

Il avait accusé les gouvernements du Sénégal et de la Gambie d'avoir autorisé les mis en cause de tenir des réunions sur leurs sols.

Les enquêtes menées par la police et la gendarmerie ont permis d'interpeller une trentaine de personnes, en majorité des officiers supérieurs de l'armée, très proche du président de la transition, général Sékouba Konaté.

L’ancien chef de l'état-major général des armées, le général Nouhou Thiam et directeur de cabinet du président de la transition, le général Bachir Diallo, ainsi que des hommes d'affaires nationaux et étrangers figurent parmi les personnes interpellées.

PANA


Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews - dans Droits humains
commenter cet article

commentaires