Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 09:02

La Guinée sort petit à petit de son isolement diplomatique et s'efforce d'intégrer l'arène politique africaine et internationale après l'accession au pouvoir d'un président démocratiquement élu. 

Après l'élection d'Alpha Condé, à l'issue du second tour de l'élection présidentielle le 7 novembre, les organismes internationaux, notamment l'Union africaine (UA) et la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO), ont levé leurs sanctions contre le pays. 

La CEDEAO s'est déclarée prête à accueillir le pays dans ses instances politiques et diplomatiques et surtout ses instances de prise de décision. 

Vendredi, l'Union africaine, après avoir salué l'élection d'un président démocratiquement élu, a procédé à la levée des sanctions contre le pays.

En outre, l'UA a nommé le président par intérim, le général Sékouba Konaté, à un poste du haut commandement militaire de la région. 

L'ONU, l'UE, les institutions de Breton Wood et les États-Unis se sont aussi félicité de l'achèvement du processus de l'élection présidentielle en Guinée.

"Toutes ces preuves démontrent que la Guinée pourrait bien sortir de la crise et trouver sa place sur la scène politique africaine et internationale", estime un analyste politique, qui pense que "depuis plus de 50 ans d'indépendance, les hommes politiques guinéens n'ont jamais su amorcer un véritable décollage économique pour créer un climat de bien-être de la population". 

Pour cet analyste, les défis qui attendent le nouveau président de la République sont immense et diversifié. Il a toutefois appelé le président élu à bâtir un Etat de droit et de faire en sorte que l'Etat soit présent partout dans le pays et surtout de créer les conditions de développement d'une agriculture axée essentiellement sur l'autosuffisance alimentaire. 

"Depuis plus de 25 ans, l'Etat est absent de nos collectivités décentralisées et déconcentrées. Le pouvoir central est presque sans trace et il faut corriger cela en demeurant le plus proche de la population pour l'épauler sur le plan du développement régional ", a-t-il ajouté.

Source : Xinhua

 

Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews - dans Actualités
commenter cet article

commentaires