Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 13:45

lettre1.jpgLa situation socio-politique en Guinée atteint un niveau inquiétant. Après la manifestation violente et durement reprimée de l'opposition hier à Conakry, le collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition évoque pour la première fois des exactions qu'auraient commises des chasseurs traditionnels venant de la Haute Guinée, appelés donzo. Voici sa déclaration :


Le Collectif des Partis politiques pour la finalisation de la transition

DECLARATION


Le Collectif des Partis Politiques pour la Finalisation de la Transition félicite ses militants et sympathisants qui ont participé massivement, à Conakry, à l’Intérieur et à l’Etranger, aux manifestations pacifiques de ce jour 27 septembre 2011. Malheureusement, la répression  sauvage par les forces de l’ordre de cette manifestation pacifique a entrainé au moins quatre (4) morts, de nombreux blessés dont dix en état grave et des centaines d’arrestations dont celle de Monsieur Etienne Soropogui, Vice Président du parti NFD (Nouvelles Forces Démocratiques).

En plus des forces de l’ordre, il faut déplorer l’implication dans cette répression d’une milice privée communément appelée les « Donzo » dont les membres, armés de flèches et d’autres armes blanches, ont commis et continuent de commettre des exactions jusque dans les domiciles des militants de l’opposition. 

Le Collectif présente ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes  et  adresse ses souhaits de prompt rétablissement aux centaines de blessés.

Le Collectif déplore et condamne l’usage abusif et disproportionné de la force et l’utilisation des armes à feux et de milices armées dans la répression des manifestants pacifiques.

Le Collectif réclame la démission et la traduction en justice du Commandant Sékou Resco Camara, Gouverneur de Conakry qui est un habitué des faits et qui de surcroit avait menacé de mâter sévèrement  les manifestants pacifiques, ainsi que celles du Ministre en charge de la sécurité, le Général Mamadouba Toto Camara, tous deux responsables de cette violence d’un autre âge.

Le Collectif demande à ses militants et sympathisants à faire de la journée du 28 septembre 2011, une journée de prières et de recueillement à la mémoire des nombreuses victimes de toutes les violences politiques en République de Guinée.

Le Collectif prend à témoin la Communauté Internationale sur les graves violations des droits humains par les autorités gouvernementales guinéennes à l’occasion de ces manifestations pacifiques non interdites.

Le Collectif invite ses militants et sympathisants à rester mobilisés pour la continuation du combat jusqu’à la satisfaction de nos légitimes revendications.

Conakry, le 27 septembre 2011

Le Collectif des Partis Politiques pour la Finalisation de la Transition


Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews - dans Communiqué de presse
commenter cet article

commentaires