Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 02:01

nzerekore.jpgL'organisation Guinéenne de Défense des Droits de l'Homme et du Citoyen -OGDH- est encore choquée et indignée par les cruautés nées des affrontements inter-ethniques à N'Zérékoré, chef lieu de la région forestière ce 15 juillet 2013.

 

L'organisation Guinéenne de Défense des Droits de l'Homme et du Citoyen -OGDH- est encore choquée et indignée par les cruautés nées des affrontements inter-ethniques à N'Zérékoré, chef-lieu de la région forestière.

 

En effet ce 15 juillet 2013, suite à un crime commis dans une station de carburant, à Koulé, sous-préfecture de N'Zérékoré, sur des jeunes Koniankés, il y eut affrontement entre les Guerzés et les Koniankés. Il y aurait environ onze (11) personnes brûlées vives, à peu près (60) soixante blessées, des mosquées et des églises détruites ainsi que des concessions. Ces crimes s'analysent en atteinte : À l'intégrité physique de la personne ;  Au droit à la vie ; À la propriété privée ; Aux lieux de culte. Ce sont là des crimes extrêmement graves qui peuvent compromettre la paix et la quiétude sociale.

 

L'OGDH condamne avec énergie ces violations des droits de l'homme qui se répètent et demande que les crimes commis à Siguiri, à Saworo, Zogota et à l'occasion des marches et manifestations politiques soient jugés. En effet, sous le régime du Général Lansana Conté, des bagarres avaient éclaté entre les mêmes ethnies ce qui provoqua beaucoup de morts. Entre les deux (2) tours de l'élection présidentielle, il y eut à Siguiri des crimes contre une ethnie qui restent encore impunis. Ces crimes sont causés principalement par l'impunité et une gouvernance fondée sur l'ethnocentrisme qui ont complètement déchiré le tissu social.

 

Aujourd'hui, sur le terrain administratif, politique et social, tous les comportements, appréciations et actions résultent de positions ethnocentristes. Ce qui nuit gravement à la cohésion sociale. L'OGDH en appelle au gouvernement guinéen et aux institutions Républicaines afin d'adopter des comportements démocratiques conduisant à la bonne gouvernance.

 

Elle leur demande de traiter tous les Guinéens comme des citoyens égaux en droits et devoirs. Elle en appelle à tous les partis politiques afin qu'ils éduquent leurs militants dans le sens républicain pour éliminer le sentiment ethnocentriste.

 

Elle en appelle au Peuple de septembre pour qu'il s'unisse en éliminant tout ce qui sépare les guinéens et empêche la cohésion sociale. L'OGDH en appelle aux partenaires bi et multilatéraux, aux institutions internationales pour qu'ils assistent la République de Guinée afin que : 1 - le Guinéen devienne citoyen ; 2 - la réforme des FDS les transforme en corps républicains ; 3 - la gouvernance guinéenne soit républicaine et démocratique.

 

Le Président

Dr SOW Thierno Maadjou

Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews
commenter cet article

commentaires