Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 11:36

On pensait que le hadj 2011 en Guinée allait apporter le changement pour les pélérins. Tel n'est pas le cas. Non seulement les candidats au pélérinage ont déboursé une somme de 24,5 millions de francs --ce qui représente une forte somme pour le Guinéen-- mais aussi les pauvres parmi eux peinent à effectuer le déplacement pour les lieux saints en Arabie Saoudite. 

Depuis plusieurs jours, au centre islamique de Donka où les pélérins guinéens sont regroupées pour les formalités, se trouve une véritable pagaille orchestrée par les membres du gouvernement et autres barons du régime. Tous les jours des ministres y débarquent pour prendre les passe-ports de leurs proches (épouses, tantes, oncles ou autres) pour intimer l'ordre aux commis d'inscrire les leurs et les embarquer. En lieu et place des citoyens lamdas, en règles et programmés. On les empêche de voyager ce jour, car un protégé du président, du premier ministre, de la première dame ou d'un ministre; doit voyager impérativement.

Cela s'est passé par exemple ce lundi 24 octobre. On a vu Niakoye Lama, ministre des Affaires étrangères ou son homologue de la Pêche, Tatavié, le faire. Tout comme le Lt Colonel Thiegboro Camara, tout puissant secrétaire d'Etat de la lutte anti-drogue, qui a dépêché sur les lieux deux pick up de gendarmes. Ceux-ci, scéance tenante ont pénétré la salle où se trouvaient les pélérins en attente. Ils ont trié les passe-ports des proches de leur patron et ordonné que tout soit fait sur le champ et à la minute même. Ainsi dit, ainsi fait. 

Ceux qui devaient aller ce jour ont dû attendre. Et ils n'ont pas où se plaindre. Dire que ces pratiquants du trafic d'influence se disent toujours agir au nom du Président de la République. 

Par là, on voit la faiblesse des autorités du secrétariat général des affaires réligieuses. A tous les niveaux. Et aux ministres qui se prennent comme des princes.

Gabriel Soumah


LJ parteaire de  BBNews

Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews - dans Actualités
commenter cet article

commentaires