Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 17:30

alpha_conde.jpgLe président guinéen Alpha Condé a procédé à un remaniement partiel de son gouvernement vendredi dernier, en mettant l'accent sur une équipe composée entièrement de civils.

 

L'autre constat qui se dégage de la lecture de ce remaniement partiel, porte sur  l'arrivée de 7 technocrates, censés redonner du souffle à l'équipe dont les actions doivent s'inscrire dans une nouvelle dynamique, le pays ayant franchi un nouveau pallier avec l'obtention du Programme PPTE (Pays pauvres très endettés).

 

Dans un communiqué officiel publié à cet effet, la présidence de la République voit dans ce remaniement "un signal fort'' du président  Alpha Condé dans "sa détermination à poursuivre le changement, en procédant à un remaniement qui met en place un gouvernement entièrement civil et d'expertise''. "La Guinée est aujourd'hui dans une phase d'accélération du changement. Pour poursuivre la transformation en profondeur de notre jeune démocratie, j'ai décidé de nommer un gouvernement entièrement civil et d'expertise. En redoublant d'efforts, nous pouvons emmener la Guinée sur la voie de l'émergence", a annoncé le président Condé, comme l'a rapporté ce communiqué.

 

 

Le département des Affaires Sociales, Promotion Féminine et Enfance a aussi enregistré l'arrivée de Hadja Diaka Diakité, au poste de ministre. Le département du Plan a été enfin comblé par la nomination de Sékou Traoré. Ce poste était resté vacant depuis la démission de Souleymane Cissé au lendemain des événements du 27 août, qui s'étaient soldés par le retrait des institutions des représentants de l'opposition.

 

Les ministères de l'Agriculture, Communication, Sécurité, Protection Civile et Réforme des Services de Sécurité sont désormais dirigés respectivement par Emile YOMBOUNO, Togba Césaire KPOGHOMOU, Mouramani CISSE. Au ministre de l'Enseignement Supérieur et la Recherche Scientifique, c'est Téliwel Baïlo DIALLO, Consultant National qui prend la place de Morikè Kourouma.

 

Ce remaniement partiel est marqué par la création du portefeuille des Droits de l'Homme et Libertés Publiques, qui est confié à Gassama Diaby.

 

Sur les 35 portefeuilles ministériels que compte le nouveau  gouvernement guinéen, le professeur Alpha Condé a reconduit 26 ministres dans leurs fonctions, puis nommé 7 nouveaux chefs de départements, tandis que 2 autres ont changé de portefeuilles.

 

Il conviendrait de noter que 11 ministres ont quitté le gouvernement à la faveur de cette restructuration, dont 3 militaires. Des portefeuilles ministériels ont été également supprimés, dont ceux de l'Alphabétisation et de la promotion des langues nationales ; des Audits, du Contrôle Économique et Financier et de l'élevage. Le département des Sports a été rattaché à celui de la Jeunesse, de l'emploi-jeunes.

 

Le nouveau gouvernement compte également 5 ministères d'Etat dont celui de la Justice, Garde des Sceaux, celui des Travaux Publics et des Transports, ainsi que les départements des Affaires étrangères et des Guinéens de l'Etranger, de l'Economie et des Finances. Sans oublier le ministère d'Etat chargé de l'Energie. Ce remaniement partiel, premier du genre depuis l'avènement du président Condé au pouvoir le 21 décembre 2010 répondrait au souci du changement que le professeur s'est engagé à opérer dans la gestion de son pays, un pays qu'il s'engage à sortir de la pauvreté, en le hissant au rang des pays émergents. Un grand défi à relever.

  

Xinhua

 

Ce sont dix ministères qui ont connu des retouches à travers ce remaniement partiel. Il s'agit notamment du département des Affaires Étrangères et Guinéens de l'Etranger, qui a été confié à François Louncény Fall. Ce diplomate chevronné occupait jusque là les fonctions de Secrétaire général de la Présidence de la République. Dr Edouard Niankoye Lamah quitte le ministère des Affaires étrangères pour le ministère de la Santé et Hygiène Publique, tandis que le ministère de  l'Urbanisme, Habitat et Construction a été confié à Ibrahima Bangoura.

Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews
commenter cet article

commentaires