Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 18:26

peau_2_banane.jpgSur la base des informations statistiques relatives aux dernières élections présidentielle de 2010 et les nouveaux inscrits de 2013, le fichier électoral guinéen contient de nos jours 5,2 millions d'électeurs dûment enregistrés à travers tout le pays, a déclaré mercredi le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) Bakary Fofana.

 

Lors d'une rencontre de concertation avec les représentants des parties politiques engagées dans la course vers les élections législatives prévues pour le 24 septembre, le président de la CENI a donné l'assurance sur les préparatifs des différentes étapes nécessaires pour réussir le prochain scrutin électoral.

 

Selon lui, les élections législatives doivent êtres un prototype d'élection libre, transparente et inclusive, pour éviter toute suspicion pouvant mettre en cause les résultats obtenus au lendemain desdites élections.

 

Face aux multiples préoccupations exprimées par les leaders politiques, notamment le disfonctionnement constaté au niveau de plusieurs Commission administrative de révision des listes électorales (CARLE), M. Fofana a précisé que les départements techniques de son institutions sont en train de prendre toutes les dispositions afin d'intervenir immédiatement après la détection des anomalies.

 

Il invité les leaders politiques et d'opinions à s'impliquer aussi dans la réussite du processus électoral, à travers les meetings de sensibilisation et d'éducation de leurs militants et sympathisants, afin d'éviter des actes de violences et de vandalismes avant, pendant et après les élections.

 

"Je vous demande simplement de s'occuper de vos militants et la CENI s'occupe du reste", a insinué Bakary Fofana, avant de martelé que les enjeux des élections législatives est un défi qui s'impose à tous les acteurs.

 

En réaction aux propos du président de la CENI, le porte-parole du parti Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) Souleymane Tara n Diallo, a tenu à souligner que l'opposition guinéenne s'est battue "corps et âme" pour obtenir des élection fiables, avec une participation massive des citoyens guinéens.

 

Xinhua

Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews
commenter cet article

commentaires