Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 12:05

A ma grande surprise, je suis tombé  sur cet article diffamatoire d’un certain complexé qui n’a même pas le courage de signer son nom tellement ses incohérences sont grands. Aussi, je trouve surprenant que quelqu’un qui dit avoir fait le bac avec Yero puisse ignorer certains détails connus de tous notamment son parcours académique. Cela dit, je me  ferais le plaisir de démontrer que ce monsieur est tout simplement un charmant doublé de la mauvaise foi car son article est motivé par la jalousie de voir son promotionnaire occuper une haute fonction dans l’administration guinéenne et de servir loyalement son pays, ce qui est son contraire.

 

D’abord, je voudrais attirer l’attention de notre communauté sur un certain nombre de mes observations sur la façon dont certains parmis les cadres ou les proches du président  Cellou se comportent vis-à-vis de leurs compatriotes ces derniers temps, qu’ils tiennent a tord responsables de notre défaite. La raison de notre défaite se trouve ailleurs et vouloir sciemment faire porter cette défaite a des tiers qui ne font même pas partie de la haute direction du parti ou du cercle restreint autour de Cellou est tout simplement déplorable. Aujourd’hui, certains au sein de l’UFDG cherchent des boucs émissaires  parmi les cadres peuls qui ont choisit de travailler avec Alpha qu’ils accusent sans aucune preuve d’avoir été une taupe. C’est une insulte à la démocratie de denier à certains individus de choisir librement leur appartenance politique. Il faut lever l’amalgame qui consiste à associer peul et l’ufdg, c’est une façon perverse  de faire la politique qui portera préjudice au parti à court et à long terme. Le parti doit se mettre à la tache pour bloquer cette montée en puissance de ces idées sectaires sur le Web qui gangrènent le parti jusqu'à menacer ses fondations. A ce rythme ne soyons pas surpris dans l’avenir de voir le parti se désintégrer au profit d’une minorité d’illuminés.

 

Ce communautarisme exacerbe explique d’ailleurs pourquoi nos compatriotes des autres ethnies refusent d’adhérer librement à nos idéaux de changement. Cette peur se justifie aujourd’hui car derrière les idéaux de la démocratie chère à notre leader Elhadj Cellou Dalein Diallo certains ont eu l’opportunité de promouvoir des idées suprématistes qu’ils cherchaient à imposer en dehors du cadre réglementaire d’inclusion dont prône le parti. On cherche à imposer une sorte de psychose pour forcer les gens à l’uniformité, au silence ; ceux qui osent affirmer des idées contraires sont qualifiés de traîtres. Je déplorable cette prise en otage du parti par certains anarchistes qui cherchent à travers des argumentations bidons à imposer la pensée unique à tous les peuls.

 

Cependant, une chose reste claire dans ma petite, l’UFDG ne pourra jamais accéder au pouvoir sans le concours des autres ethnies. Pour y arriver sans nos compatriotes des autres ethnies, il faudrait tout simplement réinventer la démographie dans notre pays pour imposer la majorité de cinquante plus un pour permettre à Cellou d’accéder au pouvoir. Certains sont allés jusqu’à prôner la sécession du Fouta (oui au développement et non a la sécession). On ne peut pas prôner une chose et son contraire ; c’est une idée digne d’une autre époque et propre à certains esprits. C’est une idée qui va à l’encontre de la vision jusque-là  prônée par l’UFDG et contraire à nos valeurs. On ne peut pas donner aux autres ce que nous dédaignons. Les arguments de ceux qui affirment qu’un peul ne devrait jamais milité  dans un parti autre que l’UFDG devraient pensé  aux non peuls comme Dr Oussou et Faya qui militent au sein de ce même parti. Si on n’est pas prêt à tolérer  des cadres peuls dans les autres formations politiques du pays, on ne devrait pas non plus laisser les cadres des autres ethnies intégrer nos rangs. Pour paraphraser Talleyrand, il faut se méfier de cette façon étroite de faire croire que tous ceux qui ne sont pas avec nous, sont contre nous.

 

Ensuite, revenons aux faits sur les allégations de ce monsieur et rien que les faits sans passion. Si ce monsieur semble être un ami de longue date de Yero, la logique voudrait qu’il puisse au moins connaître l’année exacte à laquelle son ami a obtenu son bac mais fort malheureusement la mauvaise foi aidant, il nous balance une date au hasard et contrairement à ses allégations, Yero a obtenu son bac en 1987. La  deuxième incohérence de ce faux ami consiste à dire que Yero a résidé  à Washington lorsqu’il travaillait pour la Banque Mondiale. Cette information est tout simplement fausse car Yero et sa famille n’ont  jamais résidé  à Washington mais plutôt à New York. Pour mentir, ne faudrait-il pas en avoir l’intelligence? A partir de ces éléments on pourrait se demander si ce monsieur est vraiment un ami de Yero ou un colporteur de ragots?

 

 Pour ce qui est de la filiation maritale de Yero qui remonterait à Aissatou Bella cela ne dit absolument rien au lecteur et démontre l’amateurisme de l’auteur qui fait preuve de son manque d’argument à démontrer sans l’ombre d’un doute que Mr yero est effectivement un taupe. C’est une information sans valeur ajoutée. Donc,  à ce stade des choses, le fardeau de la preuve incombe a ce soit disant B.Sylla de montrer au lecteur le bien fondé de ses allégations sans nous distraire sur la filiation de la famille Yero qui n’a rien à voir avec cette histoire. S’il est vraiment sincère dans ses allégations, il devrait faire publier les reçus de l’appui financier que Yero a reçu du RPG ou plutôt démontrer par des preuves que Yero est membre actif de l’UFDG. Toutes ces informations ne tiennent pas debout  pour la simple raison que Yero n’a jamais été de prêt ou de loin membre de l’UFDG et n’a jamais reçu de l’argent du RPG.  En tant que cadre du parti, je  peux confirmer sans risque de me faire démentir que Yero n’a jamais occupé aucune fonction que ce soit au sein de l’UFDG. Cela dit, quelle relation entretenait Yero avec Cellou et la direction du parti ?

 

Pour ceux qui ne le savent pas, Yero est membre à part entière de la société civile depuis quelques années. Dans le cadre de ses fonctions, il rencontrait très souvent les leaders des différentes formations engagées dans la course à la présidence dont entres autres Cellou qu’il rencontrait souvent pour discuter des enjeux liés aux élections. Bah Oury pourrait confirmer mes dires car il connaît Yero depuis plusieurs années. D’ailleurs durant ces années de militantisme politique dans les années 90 il n’a jamais caché son appartenance politique au RPG dont il a été le premier président à Paris avant de quitter le champ politique pour se consacrer entièrement à ses études. Ensuite il est  revenu ces dernières années dans la société civile comme leader des jeunes. Cellou et Bah Oury savaient pertinemment que Aboulaye Yero était un ancien militant et sympathisant du RPG, ce n’est pas un secret de polichinelle. De par sa fonction, il avait le droit d’entretenir de bonnes relations avec ces leaders précédemment cités sans pour autant être taxé de taupe par des renégats sans vergogne. Alors pourquoi malgré son appartenance à la société civile les leaders du parti ont continué à entretenir une amitié franche et sincère avec lui ? C’est tout simplement qu’ils croyaient à son intégrité. D’ailleurs quelles informations pouvait-il filé au RPG qui puissent expliquer cette fraude qui a conduit à la défaite de l’ufdg ? Il n’est pas celui qui a brûle les magasins de la Ceni, il n’est pas celui qui a volé les ordinateurs qui ont servis à la fraude, il n’est pas aussi celui qui a imposé Lounseny Camara à la tête de cette institution, sans oublier toutes les manigances qui ont contribue à la victoire du RPG. Il faut arrêter de faire l’Autriche et regarder la réalité en face ; et surtout comprendre que la communication entre le parti et les structures de base à travers le monde et le pays a fait défaut encore aujourd’hui, sans oublier la question sensible du leadership (quelqu’un pour taper au bon moment sur la table). Ne serait-il pas malhonnête de tenir une seule personne responsable de tous ces manquements (on ne lavera pas le linge sale en public même si beaucoup de questions restent en suspense avant les législatives et le parti doit répondre avant de se lancer aux législatives).

 

D’ailleurs, durant le carnage du 28 septembre lorsque Daddis avait autorisé la garde présidentielle à réprimer l’opposition dans le sang, ce même Yero que certains vilipendent était dans la ligne de mire de soldats pour son rôle dans la promotion de la démocratie et du changement dans le pays. En y regardant les vidéos sur les événements du 28 septembre, on peut le voir assis sur l’estrade à côté des leaders qui s’y trouvaient. Il avait été victime de la brutalité militaire au même titre que les Sydia, Cellou, subit de graves blessures et  faillit  y perdre la vie. Donc, ce monsieur est tout sauf un escroc et mérite du respect de la part de tous les combattants du changement. Aujourd’hui, c’est tout à son crédit de vouloir servir loyalement son pays et quelque soit le gouvernement car aucun parti n’a contribué à sa formation.  En tant que cadre intègre et compétent qui a fait ses preuves dans le privé et dans les institutions internationales, il est libre de choisir pour quelle organisation travailler même si cela fait des jaloux parmi ses amis.

 

Il a démontre également dans le passé que ce n’est pas que l’argent qui motive ses actions mais plutôt l’intérêt du pays en acceptant de dénoncer sous la présidence de Konaté les manœuvres de Thiam (ancien ministre des mines) contre les intérêts du pays. Ceux qui avaient suivi le dossier se rappellent qu’il avait été limogé par sa compagnie (global alumine) avec la complicité de ce ministre pour régler une fois pour toute son compte et le faire taire à jamais. Aujourd’hui, sa nomination à ce prestigieux poste (son poste apolitique)  crée de jaloux parmi certains de ses amis, une racaille qui tente de lui mettre de bâtons dans les pieds afin de le faire chanter au nom d’un certain communautarisme exacerber. Que les jaloux se taisent ou qu’ils nous apportent des preuves de sa forfaiture et surtout qu’ils ne nous prennent pas pour des abrutis prêts à gober toutes les fausses allégations qui circulent sur le Web. D’ailleurs, je me demande où étaient ces soi-disant amis lorsqu’il s’est fait limogé pour avoir dit la vérité sur les manœuvres de Thiam. S’il est de l’ufdg pourquoi alors le parti n’est pas sorti pour le défendre publiquement et le rétablir dans ses droits (tous les proches du parti se sont faits limoger sans que cellou et les autres cadres ne lèvent le doigt…. la liste longue).

 

Pour terminer, je lance un appel a toutes les personnes de bonne foi afin qu’on se donne la main pour bannir ces charlatans d’une autre époque qui cherchent à nous diviser en ethnie, en caste, en noble et esclave. Cette obscurantisme idéologique est révolue dans les calendes grecques et ceux qui tardent de rentrer dans le 21e siècle devraient savoir que nous autres guinéens démocrates nous combattrons par tous les moyens la promotion de la pensée unique comme moyen d’action politique. Que ceux qui continuent de vivre dans l’utopie de croire que l’UFDG peut régner seul sans le concours des autres ethnies  se ressaisissent avant qu’il ne soit trop tard car la politique est avant tout une question d’intérêt plutôt que d’ethnie.

 

Wassalam.

 

Karl

Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews - dans Libre opinion
commenter cet article

commentaires