Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 10:39

Hitlet AST Alpha Conde 1Dans la nuit du 27 au 28 février 1933, le reichstag (parlement allemand) a Berlin prend feu et brule toute la nuit comme une torche. Cet incendie est connu dans l’histoire du nazisme comme le coup d’envoi de la montée en puissance d’Adolph Hitler. L’Allemagne est à la veille des élections générales du mars 1933 et le parti Nazi ne domine pas encore le futur Reich.

En tout état de cause, Hitler va profiter de cette occasion pour montrer son vrai visage. En effet, le lendemain, il prétend que l’incendie du Reichstag est un complot contre son gouvernement et donne des ordres pour arrêter près de 4 000 opposants ou présumés tels. Dès lors, la dictature est en marche puisque le parti nazi a les mains libres pour agir, usant de propagande et de terreur pour arriver à caporaliser tout le pays. Le 5 mars 1933, le parti Nazi de Hitler remporta les élections générales.

Dans la nuit du 18 au 19 juillet 2011, la résidence du président de la république est « attaquée » par des individus inconnus, des militaires à l’arme lourde.

Au regard des images des lieux du crime sur les sites internet, mais aussi à la RTG, ce bombardement à l’arme lourde est difficile a prouver. La maison du président est intacte, le portail est aussi intact, les murs extérieurs ne montrent pas de traces de « guerre », aucune trace de balles sur les véhicules dans la cours. Quelques fenêtres ont les vitres cassés, un trou dans le mur de la maison, la toiture défoncée vers l’extérieur alors que l’attaque serai venu de l’extérieur. La résidence de Kipé est entourée de tous les cotés d’habitations et aucune de ses maisons n’a été atteinte par ce bombardement à l’arme lourde, même à titre collatéral. Dans une interview a RFI, le président Condé dit que sa chambre à coucher a été bombardé aux bazookas et lance roquettes RPG7. Sur la photo de la chambre présidentielle, le lit n’est pas brisé et les armoires sont debout. Une attaque au RPG7 et au bazooka aurai fait soufflé toute la chambre et même percé les murs de la maison.

L’ambassadeur de France, arrivé chez le président Condé âpres l’arrivée des renforts militaires se serai couché par terre pour éviter des balles tirées de la cour de la résidence. Et….la dernière pièce de ce mystérieux puzzle était ainsi trouvé.

Le bombardement de Kipé a duré 2 heures de temps (3h a 5h du matin) sans qu’aucun renfort ne vienne au secours. Les premiers renforts sont arrivés âpres 5h du matin, alors que le camp Alpha Yaya est à 3 à 5 minutes de la résidence. Autour des lieux il ya le peloton de la gendarmerie au carrefour Hamdalaye, a 3 minutes, la base de la police antigang a Camayenne a 5 minutes, le camp Samory et le PM3 a Kaloun a 10 minutes.

Comme Hitler en 1933, Alpha Conde est au pouvoir depuis 7 mois et se trouve à la veille des élections législatives qui doivent se tenir avant fin 2011.

Comme le dictateur allemand début 1933, Alpha Conde n’a pas encore la main mise sur son pays.

Le président Condé (RPG) c’est 18% de l’électorat (son score au premier tour). C’est dire que plus de 80 % de la population n’est pas de son parti. Ses partenaires de l’alliance arc-en –ciel, qu’il traite avec mépris, sont déçus. Lansana Kouyaté s’est démarqué depuis Paris. Deux autres poids lourds de l’arc-en-ciel, Papa Koly Kourouma et JM Telliano tous de la Guinée forestière sont dans le collimateur du président. Le premier comme bouc émissaire de l’échec de sa politique énergétique et le second comme celui de l’agriculture qu’il accuse d’ailleurs de surfacturation des intrants de la campagne agricole. Le ministre de l’agriculture n’a pas tardé à le démentir publiquement. Solidarité gouvernementale made in arc-en-ciel !

Le professeur président démocratiquement élu veut coute que coute gagner les législatives. Or, depuis son intronisation, la population ne voit aucun signe d’amélioration de sa condition de vie : Courant, eau, auto suffisance alimentaire, soin gratuit pour les femmes en grossesse, riz a bon marche……..nada ! Les Guinéens commencent à douter de ses capacités de réaliser son slogan de campagne, « Changement ». Ses coups de bile et ses dérives autoritaires ne rassurent plus personne. Les espoirs s’envolent.

L’ancien opposant historique a une peur bleu d’un « printemps arabe » en Guinée. « L’été africain » est déjà à la porte, au Sénégal. Alors il faut agir et très vite pour empêcher la cocotte minute de sauter.

La meilleure tactique est de rejouer ce vieux disque de complot que tous les futurs dictateurs utilisent.

Ainsi quelques instants âpres cette fameuse attaque, le président sur RFI « Ceux qui tirent sont des militaires. Mais il y a leurs complices civils. Certains de ces complices ont été arrêtés aussi, mais pour le moment ce sont surtout des militaires qui ont été interpelés » et plus tard sur la RTG : « beaucoup d’hommes politiques et hommes d’affaires ont été cités par les présumés qui sont arrêtés. Mais pour l’heure, les enquêtes sont en cours et la justice fera son travail. Ceux qui se cachent pour dire qu’ils ont été arrêtés se reprochent de quelque chose ».

Au moins 50 officiers militaires sont arrêtés, d’un coté des proches de Moussa Dadis Camara, ancien président et de l’autre de Sékouba Konate ancien, président de la transition. Le vice président de l’UFDG, Bah Oury est depuis porté disparu. L’opposition vit désormais dans la peur, tout le peuple aussi. Les medias nationaux sont sommés de se taire : « suspension de toute émission, ou de tout article relatif à l’attentat contre la vie du Chef de l’Etat, ainsi que toute émission interactive à caractère politique en français et dans toutes les langues nationales sur toute l’étendue du territoire. » le Conseil National de la Communication(CNC).

Les barrages militaires sont érigés sur tout le territoire. Les images horribles de torture des présumes coupables font déjà le tour du monde.

A coup de propagande et de terreur, Alpha Condé est sur la voie de caporaliser tout le pays.

La RTG, les religieux, les comités de soutiens qui poussent comme des champignons ont déjà proclamé le professeur président, « Bienheureux ».

Le dictateur est mort …….vive le Pol Pot tropical.

Lamine Camara

Frankfurt, Allemagne

Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews - dans Libre opinion
commenter cet article

commentaires