Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 11:52

Coronthie, un quartier populeux de la commune de Kaloum, le coeur de la capitale guinéenne, est en ébullition depuis ce mardi matin. Coupés d'électricité depuis deux semaines, ses habitants excédés ont barricadé les routes tôt dans la matinée, bloquant ainsi la circulation au niveau de la Corniche Nord  empruntée par tous ceux qui se rendent au quartier administratif.

Aux cris de "A bas le ministre Papa Koly Kourouma (NDLR: ministre d'Etat à l'Energie, l'hydraulique et l'environnement), " A bas le gouverneur Resko Camara!", "l'EDG zéro", les citoyens de Coronthie ont pris d'assaut toutes les rues. Informés, Papa Koly Kourouma et Cdt Sékou Resco Camara se rendent sur les lieux pour sensibiliser les manifestants. Ce qu'il ne fallait pas faire. Car le ministre a été pris en otage et forcé de se mettre à genoux. N'eut été l'intervention de la police, il aurait passé  des heures durant  un véritable cauchemar. 

Déployée sur le terrain, la police se livre au jeu de cache-cache avec des jeunes déterminés à en découdre avec elle. Certes appuyés par les femmes. L'une d'elle jure tant qu'on n'a pas fait tomber la tête d'un corps habillé, on ne les prendra pas au sérieux. Les deux parties échangent des jets de pierre et des coups de gaz lacrymogène. Au moment où on mettait en ligne, aucun bilan n'était disponible. Mais la situation devenait un peu calme. Comme Papa Koly et Sékou Resco ont quitté les lieux, laissant la police de faire le boulot.

Bintou Soumah, habitante de Coronthie déclare "Nous avons assez souffert. Nous manquons d'électricité depuis 15 jours. Nos démarches auprès des autorités pour nous rétablir sont restées sans résultats. Nos maris ne travaillent pas. Nous comptons sur le courant pour nous débrouiller." Elle finit par jurer tant que l'électricité n'est pas rétablie, il n'y aura pas de tranquillité à Coronthie.

Quant au jeune Aboubar Condé, il  abondera dans le même sens en affirmant qu'au paravent, son quartier ne connaissait pas des coupures d'électricité de ce genre. Et ils sont déterminés à aller jusqu'au bout.

Aux dires des notables du quartier, depuis 30 ans, c'est la première fois qu'on y fasse deux semaine sans voir le courant électrique. 

 

Gabriel Soumah

LJ partenaire de BBNews

Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews - dans Actualités
commenter cet article

commentaires