Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 01:15

sy_savane1.jpgPar cette lettre notre organisation, Pottal-Fii-Bhantal Fouta-Djallon, vient vous interpeller pour la libération inconditionnelle et immédiate de Mr. Mamadou Billo Sy-Savané.  En outre nous saisissons l’occasion pour  protester vigoureusement contre le kidnapping et la torture de jeunes par les forces de sécurités.

 

L’arrestation de Mr. Savané  fait partie de  la psychose que votre gouvernement  a mis  en place pour pouvoir justifier des représailles après des  élections que tous les observateurs considèrent comme frauduleuses. Un climat  de  « complotite » digne de l’époque de Sékou Touré a été instauré dans notre pays. Cela témoigne d’un cynisme politique des plus ignobles.  Pour les cellules de propagande et de répression de votre gouvernement,  l’arrestation de Mr. Savané servirait de dérivatif de la colère des citoyens,  face aux manipulations électorales flagrantes. Votre gouvernement a  décidé de faire fi de la double nationalité de Mr. Savané et pense pouvoir neutraliser ainsi la liberté d’expression des Guinéens de la diaspora.

 

En outre, le kidnapping de jeunes et les traitements barbares dont ils ont été l’objet interpellent notre  conscience en tant que nation.  Des sources crédibles  indiquent que le nouveau ministre de la sécurité Madifing Diané, ancien tortionnaire du camp Boiro, serait à l’origine de ces arrestations. En tout état de cause, nous exigeons une enquête sur la chaine de commande qui a permis le transfert des jeunes au Camp Militaire de Kankan, situé à 600 KM de la capitale. Après établissement des responsabilités, tous les agents impliqués dans l’arrestation et les tortures des jeunes  doivent être traduits devant la justice.

 

Tous les observateurs s’accordent sur le fait que  confronté à l’échec économique et aux abois - du fait de la corruption et la décomposition du tissu social dont le parti au pouvoir est l’architecte, le gouvernement d’Alpha Condé s’est embarqué dans une logique de conspiration et de répression aveugle afin d’assurer sa survie. Après le chantage ouvert du complot ourdi avec la main de l’étranger contre  les dirigeants de l’opposition, votre gouvernement a décidé d’opérer dans l’illégalité, dans la confusion préméditée et avec cruauté  pour intimider les citoyens guinéens. Le traquenard de policiers déguisés en militants de l’opposition  sans mandat d’amener, la détention sans mandat de dépôt, la fabrication d’accusations à posteriori, le tout couronné par l’abduction et la torture de jeunes innocents pendant une dizaine de jours représentent des atteintes  inqualifiables à la justice et aux  droits de l’homme.  Ces atteintes heurtent notre conscience collective. Elles mettent en cause  votre intégrité professionnelle et morale. Comme à l’accoutumée, vous avez choisi de demeurer muet. Cela vous disqualifie et vous décrédibilise.

 

La  supputation faite par le gouvernement, croyant que l’opinion internationale ne ferait  pas de vagues à cause des remontrances de Mr. Savané  à l’encontre des diplomates occidentaux, en poste à Conakry pour leur parti-pris zélé en faveur du gouvernement, s’avère infondée. L’arrestation de jeunes innocents, leur détention et leur transfert en Haute-Guinée dans des conditions dégradantes posent des questions troublantes à la conscience nationale mais surtout à votre rôle de gardien de la justice.  Que le  magistrat de carrière  que vous êtes  ait décidé de donner  sa caution à ces violations répétées des droits des guinéens témoigne d’une corruption profonde des mœurs politiques en Guinée. Votre attitude irresponsable contribue à élargir les blessures dont la nation Guinéenne a souffert depuis sa création. Elle constitue une atteinte à la morale la plus élémentaire et une trahison de fait de l’idéal de la construction d’une nation viable.

 exaction_militaire_01-copie-1.jpg

Si dans le court terme,  ces pratiques   accentuent le désespoir et créent des réflexes de désarroi, vous devriez comprendre que le combat pour la démocratie pour lequel sont morts autant de patriotes guinéens ne fait que commencer dans notre pays. Et, face aux provocations irresponsables et suicidaires du gouvernement, ce processus ne fera que s’accélérer. Pottal-Fii-Bhantal Fouta-Djallon  se joint à toutes les organisations de défense des droits de l’homme  pour non seulement exiger la  libération de Mr. Savané mais aussi dénoncer et œuvrer à l’éradication de la culture d’impunité que vous avez décidé de perpétuer dans notre pays. Notre organisation tient le registre de ces crimes. Vous y répondrez  dans le futur proche.

 

Nous saluons  le courage politique de Mr. Savané ainsi que la résistance dont ont fait preuve  ces jeunes anonymes, symboles d’une rédemption inéluctable de notre nation. Face à la déliquescence évidente de la justice guinéenne, nous les exhortons ainsi que leurs familles à s’organiser en un collectif pour déposer une plainte à la cour de la CEDEAO. Pottal-Fii-Bhantal les assure de son soutien sans faille et de son entière disponibilité à collaborer dans cet effort.

 

La Commission Centrale de Pottal-Fii-Bhantal Fouta-Djallon

Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews
commenter cet article

commentaires