Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 11:38

Le Président Alpha Condé investi le 21 décembre avait choisi Mohamed Saïd Fofana comme premier ministre. Ce cadre du département du Commerce qui a été durant deux décennie secrétaire générale de la Chambre nationale du Commerce et né à Forécariah, il y a près de 60 ans est un inconnu et loin d’avoir le portrait robot qu’avait donné le président lui-même peu avant son investiture.

 

Puis qu’on retient qu’il avait déclaré que son premier ministre serait un jeune technocrate, Soussou, et fin connaisseur de l’administration et du secteur privé.

 

Or, l’actuel chef du gouvernement, n’est ni jeune encore moins un cadre ayant longtemps bourlingué dans les rouages de l’administration. Sa connaissance du secteur privé se limiterait à ses décennies passées auprès des commerçants guinéens dont le champ d’action ne dépasse guère le domaine  ‘’export-import’’. 

 

Alors que nombre d’observateurs espérait une équipe de choc conduite par un capitaine pétri de talent, d’expérience, mais aussi bien introduit au sein des institutions internationales notamment auprès de celles de Breton Woods et du Club de Paris pour faire face aux multiples défis économiques qui attendent le Pr Alpha Condé durant les cinq ans de son mandat. Loin de là, l’ancien opposant historique a choisi une équipe pléthorique. Son souci serait de récompenser les membres de son alliance (Arc-en-ciel) d’une part, tout en évitant au sein du gouvernement des têtes brûlées (il parait que le Professeur n’admet pas les contradictions dans sa façon de diriger), et d’autre part, éviter les fissures avant les prochaines consultations électorales.

 

Toutefois, outre le portrait fade que nous offre le premier gouvernement de l’ère Alpha, il y a l’existence de ce « gouvernement parallèle », qui trône au palais Sékhoutoureya sous l’œil vigilant du ministre secrétaire général à la Présidence. En bon gardien du temple, l’éphémère premier ministre de Lansana Conté a à ses côtés d’autres poids lourds de l’Alliance Arc-ciel à l’image du Directeur de cabinet, Mohamed Diané (un cacique du Rpg), Kiridi Bangoura, chef de cabinet, Ousmane Kaba, Conseiller chargé du bureau chargé de la stratégie (qui sont tous au rang de ministre) et le bouillant Lieutenant Colonel Claude Pivi, reconduit à son poste de ministre chargé de la sécurité présidentielle.

 

Ainsi, on risque d’avoir au sommet de l’Etat un chevauchement des compétences à défaut d’un conflit d’intérêt. A condition que le chef de l’Etat les confonde tous dans une seule moule pour bien pétrir son ouvrage.

 

Oumar Kateb Yacine

pour www.lejour.info partenaire de www.www.BanabanaNews.org

Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews - dans Politique
commenter cet article

commentaires