Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 14:49

gouressy-cond_250_250.jpgAlpha Condé qui clame haut et fort qu'il sera le Mandela de la Guinée est entrain de prouver par ses actes le contraire. Après son investiture, il a déclaré lors d'une audience accordée aux acteurs de la vie nationale qu'il n'y aura pas de chasse aux sorcières. La semaine suivante, il a fait le contraire en prenant un décret chassant tout le personnel de la Présidence et de la Primature qui était là avant la date de son investiture. Un arrêté diffusé quelques jours plus tard limitera le nombre de ce personnel à ceux qui sont dans ces deux services de l'Etat par décret.

 

Cette semaine encore, il est entré dans la logique de règlement de compte par deux actes majeurs. Le mardi dernier, il a limogé la Directrice de l'Hôpital Ignace Deen, Pr Fatoumata Binta Bambadion Diallo et l'a remplacée par Dr Awada.

 

Le limogeage de cette dame dont la compétence ne fait aucun doute a pour origine l'affaire de l'empoisonnement des sympathisants de l'Alliance Arc-en-ciel à quelques jours du scrutin du 7 novembre dernier. A l'époque, Pr Binta Bambadion avait nié l'évidence d'un empoisonnement selon les premières analyses. A l'époque, le premier ministre Jean Marie Doré dans son zèle habituel a suspendu la directrice. Et celle-ci restera quand même en fonction.

 

Plus grave, hier dans un autre décret violant carrément la constitution, Alpha Condé a démis de ses fonctions, le médiateur de la République, Dr Sékou Goureissy Condé et l'a remplacé par l'apôtre de l'ethnocentrisme, Général Facinet Touré, lui qui avait déclaré en tant que leader d'une Coordination de la Basse Guinée, que tous les Soussou doivent voter pour le Mandin Alpha Condé au détriment du Peul Cellou Dalein Diallo. Désormais, c'est cet officier supérieur, ex-membre du CMRN qui a pris le pouvoir le 3 avril 1984 qui sera le Médiateur de la République.

 

Quant à Sékou Goureissy Condé, il paye deux factures. La première, plus fraîche;  on le considère proche de Cellou Dalein. Lui qui était Secrétaire général du CNT, était aussi jugé proche de Hadja Rabiatou Serah Diallo, présidente de la même institution.

 

L'autre facture est plus ancienne et plus salée. Nombre des sympathisants du RPG sont convaincus que c'est Goureissy Condé qui a arrêté leur leader en décembre 1998 à Pinet (Lola). A l'époque, il était ministre de la Sécurité. Et, il semblait qu'il ne portait pas son Kôrô (grand frère) dans son cœur.

 

Pourtant, on a évoqué des réconciliations entre les deux hommes, des années plus tard. Mais, on a remarqué que le jour de l'investiture du chef de l'Etat, Goureissy Condé, en tant que médiateur de la République a été ignoré dans un coin dans la salle du Palais du peuple où se déroulait l'évènement.

 

Général Sékouba Konaté a nommé Goureissy au poste de médiateur tout récemment. Il pensait peut-être le protéger. Car son mandat, selon la constitution est de sept ans. C'était sans compter sur le passé non oublié et non pardonné du Pr Alpha Condé. A qui le tour.

 

LJ

pour www.lejour.info partenaire de www.ondes-guinee.info


Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews - dans Actualités
commenter cet article

commentaires