Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 20:37

Nous sommes actuellement à la Porte de la Chapelle Paris dans le cadre de la rencontre du nouveau tyran guinéen avec la communauté guinéenne. L'atmosphère est délétère, car nous n'avons pas pu accéder à la salle. L'entrée du parc est pleine de CRS digne d'un dispositif d'un sommet du G20 avec des No Borders qui veulent se faire entendre.

 

Quelques compatriotes, une vingtaine ou trentaine ont pu s'infiltrer au tout début pour accéder à la salle. Malheur pour les autres, car les organisateurs ont senti le danger et donc ils ont demandé aux CRS de trier au faciès toutes les personnes de consonances peuhles et donc une trentaine se sont vu refusés l'accès et donc s’en est suivi un contrôle d'identité et des pièces d'identités confisqués.

 

Aux dernières nouvelles, ils ont été relâchés, mais sommés de quitter les lieux. C'est inquiétant, car cela rappelle l'Apartheid où des citoyens se voient refusés leurs droits primaires. Où allons-nous ? Je vous laisse répondre. Mais dans tous les cas, Alpha Condé et ses militants auront compris que nous ne nous laisserons jamais faire.

 

La suite des événements a été un succès remarquable. Car les quelques personnes qui ont pu prendre place ont fait vivre au nouveau tyran Fama Condé un nouveau revers, une nouvelle mésaventure.

 

Fama dans son discours démagogue parlant de la necessité d'unir toute l'Afrique comme Sékou Touré dans le temps s'est fait stoppé par un de nos braves compatriotes nommé Saliou en ces mots :

 

"Au lieu de parler d'unité africaine, pourquoi n'œuvres tu pas pour l'union nationale entre tes citoyens guinéens, t'es qu'un criminel, ethnocentriste, haineux anti-peuhls, arrête de rencontrer n'importe quoi pour faire le beau, espèce de menteur et criminel", dans une salle amplifiée devant des militants Rpgistes médusés.

 

Quelques agents de sécurité tentent de le neutraliser et il assène d'un coup poing l'un d'eux, alors, la police s'interpose pour le sortir avec protection rapprochée. Cette action est à saluer et montre à Alpha grimpeur qu'il n'y arrivera dans sa politique de diviser pour régner.

 

Alpha qui devait avoir tous  les honneurs comme premier président démocratiquement élu chez nous passe pour un boulet auprès de la communauté guinéenne.

 

Paris a ouvert les hostilités, ce qui ne montera que crescendo partout sur tous les fronts.

 

Vive la République de Guinée.

 

Sall Mouctar et Maladho Diallo à Paris, Porte de la chapelle


 

Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews - dans Actualités
commenter cet article

commentaires