Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 08:49

Lansana_Kouyate2-1-.jpgLe fait qu’aucun des leaders politiques se réclamant de l’opposition républicaine n’ait fait acte de candidature aux élections de façade que le président Alpha Condé entend visiblement faire tenir à la date du 30 juin prochain avait été interprété par certains comme une preuve de leur cohésion, au-delà de toutes les considérations. Mais en apprenant que le président du Parti de l’espoir pour le développement national (PEDN), Lansana Kouyaté, chercherait à faire la paix avec les jeunes de la Casse, on se demande si l’édifice n’est pas sur le point de se fissurer.

 

En effet, selon nos informations, l’ancien premier ministre aurait reçu à son domicile une délégation des jeunes de ce secteur situé à la lisière du marché Madina. Difficile de dire qui a sollicité de la rencontre. Naturellement, il est possible que les partisans du chef de l’Etat, mus par une certaine cupidité et ayant eu vent de la générosité de Lansana Kouyaté, aient souhaité le rencontrer au motif qu’ils avaient envie de s’excuser des altercations entre eux et son cortège lors de la marche du 2 mai dernier. Mais il est également possible que l’initiative soit venue du PEDN. Dans cette seconde hypothèse, le président du PEDN pourrait avoir cédé à des pressions souterraines venant du manding.

 

Justement, c’est cette dernière hypothèse qui mettrait alors à rude épreuve l’entente au sein de l’ensemble que compose aujourd’hui l’opposition guinéenne. Parce qu’autrement, si Lansana Kouyaté a entrepris une telle démarche sous ces pressions, c’est que la logique se poursuivant, il n’est pas exclu qu’il lâche ses camarades à un moment donné. Prétextant là aussi de la pression de la communauté contre laquelle il ne peut rien et au risque, dira-t-il, de perdre son électorat et par conséquent, son statut de leader politique.

 

Mais à sa décharge, certaines sources prétendent que Lansana Kouyaté voudrait user de la diplomatie de sa poche pour retourner les vendeurs de pièces détachées de la Casse en sa faveur et contre le président Alpha Condé. C’est ainsi qu’à la délégation qui était venue le voir, il aurait remis pas moins de 20 000 000 GNF. N’empêche que sa démarche mérite d’être suivie à la loupe pour parer à toute mauvaise surprise.

 

Bountouraby Soumah

de Conakry pour www.GuineeActu.info

 

NDLR: [* Le titre de l'article est de notre rédaction]

Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews
commenter cet article

commentaires