Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 10:16

Comme chaque Peuple a les dirigeants qu'il mérite, nous autres guinéens avons des dons plus ou moins développés selon les domaines envisagés. On va juste illustrer ici le propos par le déploiement d'énergie des autorités de l'Etat guinéen pour bloquer toute évolution. Cette énergie, somme des énergies collectées auprès de chaque guinéen, orientée positivement en faveur de l'intérêt général, aurait hisser notre pays à une place honorable au sein des Nations.


Pourtant le CNDD qui, dès la prise du pouvoir, le 23 décembre 2008, a annoncé de bonnes intentions largement partagées au même titre que ses prédécesseurs depuis le NON du 28 septembre 1958, tombe dans le travers congénitale.

La Guinée n'a pas réellement avancé d'un iota, toujours en queue du classement international et semble fidèle à cette place. L'Etat s'est illustré par des intrigues pour accéder et s'accrocher au pouvoir, en assassinant, à travers de faux complots toutes son élite pour la 1ère République, en ignorant les compétences de ses cadres pour la seconde République et désormais en cherchant des boucs émissaires et des poux à Cellou Dalein Diallo (CDD ne pas confondre avec CNDD), puisque celui-ci est considéré par la junte comme celui qui sortirait vainqueur si des élections libres et transparentes sont organisées actuellement. Alors l'intelligence brille lorsqu'elle intrigue.

En effet, consécutivement aux multiples tracas dont Cellou a fait l'objet, les rapports « secrets » du CNDD dont le deuxième établi à Kissidougou le 16 juin 2008 (erreur d'année très certainement, il s'agit de 2009) et signés des agents RT 0670 et RT 0567, ayant pour objet l'impact de la tournée politique de CDD à l'intérieur du pays sur la paix civile et adressé à Monsieur le Président, fait état, je cite:

« comme convenu, nous sommes rendus dans les préfectures de Mamou, Faranah et Kissidougou pour suivre de près les meetings du Président de l'UFDG. Avant tout, rappelons que dans le rapport portant sur l'évaluation des chances de cdd d'accéder à la magistrature sprême que les collègues vous avaient rendu en janvier dernier, dans lequel, il vous a suffisamment averti sur le danger que représentait cdd : ses forces, ses faiblesses, les moyens qu'il fallait employer pour le disqualifier. Malheureusement, leurs recommandations n'ont pas été entièrement appliquées par la haute autorité. »

Cela fait froid dans le dos et c'est l'occasion d'ôter tout doute à ceux qui alléguaient un machiavélisme à l'UFDG pour imaginer que le premier rapport pouvait être établi par le parti.

Ce rapport se poursuit et se décompose en trois parties, les constats (I), les suggestions (II), la stratégie à planifier (III) et un NB « il faut vite agir, si non demain, il sera trop tard ».


Cela ne fait plus froid au dos, mais cela fait vraiment peur quand on se rend compte que le CNDD veut pousser l'UFDG à la violence afin de trouver le motif idéal pour élimer son Président Cellou Dalein DIALLO. Son défaut pour la junte militaire est d'être le favori des populations et futur vainqueur des élections organisées dans les conditions de transparence normale. 
 
Notre domaine de compétence, par ordre croissant peut se décliner comme ceci.

En matière de développement économique et social, la Guinée disqualifiée dès le départ n'est même pas encore partie, le décollage économique est tout simplement une ambition à long terme. En revanche la pauvreté dans son immense domaine nous habite, la misère est le lot quotidien de la population qui semble si attachée, accrochée, scotchée même pour une durée indéterminée. Mais est-ce que ce contrat sera un jour révisable ?


En matière de solidarité, par obligations sociales traditionnelles les contributions familiales conduisent collectivement et donc globalement, à sauver l'essentiel. La carence de l'Etat est suppléée et supportée par les individus.

En matière de discours, le guinéen universellement compétent est intarissable.


Le meilleur prix revint à l'intrigue, si bien que cela est banal pour n'importe lequel et quelque soit le niveau et la structure.


Voilà un enthousiasme débordant lorsqu’une idée est proposée par exemple pour créer un groupement quelconque, association, entreprise, parti politique jusqu'au niveau de l'Etat. Si l'on sollicite quelqu'un, il fournira tout son effort pour la mise en place et ensuite déploiera une concentration de toute son énergie pour paralyser le fonctionnement normal. Voilà, à mon sens le motif de notre échec collectif et sommes donc responsables, certes à des niveaux différents du sort de notre pays.


Oh ! rage, Oh ! désespoir, je veux retrouver l'espoir pour mon pays.


Abdoulaye-Baïlo Diallo

Partager cet article

Repost 0
Published by Amdy's Blog - dans Libre opinion
commenter cet article

commentaires