Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 08:02
L’enfer est pavé de bonnes intentions et c’est la démission du bien qui permet au mal de prospérer.


Je m’en veux mon frère, je m’en veux de t’avoir laissé tout seul. Nous nous étions entendu de mettre en place un mouvement fédérateur de toutes les forces Guinéennes qui luttent pour les mêmes idéaux que les nôtres. Bref, j’ai voulu me joindre à toi mais je t’ai mal accompagné. 


Dans nos échanges sur soc.culture.guinee, j’avais dis que les problèmes des années 1958 et 1984 ne seront pas les nôtres, nous devons marquer la rupture. Nous devrions en faire une réalité que nous vivrons avec tous nos compatriotes engagés, épris de justice et de solidarité. T’en a fait ton combat!


C’est dans ce forum que j’ai découvert tes écrits il y’ a bien des années c’était bien avant la naissance de la plupart des sites Guinéens que nous consultons aujourd’hui. À l’époque je ne faisais pas le lien avec l’autre Sadio Barry dont mes grands frères des universités, à Conakry et Kankan, m’ont beaucoup parlé. Tu m’en a jamais fais cas non plus, c’est récemment sur le net que j’ai découvert qu’il s’agit du même Sadio Barry.


Qui ne se souvient pas de ce mouvement révolutionnaire, c’était très tôt dans les années ’90, alors que d’autres se disputent une ancienneté sur le net. T’étais déjà sur le forum de soc.culture, des années avant la naissance de bon nombre de sites, discutant de plusieurs sujets avec des personnes de tous les coins de la planète.


Je t’ai observé discrètement sur plusieurs fronts et j’ai découvert que t’avais un problème (Qui n’en a pas), je vais te dire ce dont il s’agit :


Tu te bats contre cette mentalité guinéenne qui veut que tout soit négocié dans les couloirs obscurs du mensonge, de la vanité mal dissimilée, de cette laide pudeur sorcière qui a pourri notre soi-disant élite nationale. Cette mentalité qui veut que les gens s’embrassent en publique et conseille ses proches de se méfier de celui qu’on vient de serrer dans nos bras. Tu dis haut ce que personne ne veut même penser.


Dans cette affaire de déculottage sans précédent, je t’avais personnellement contacté te demandant de ne pas réagir car le jeu était très clair pour tout le monde. J’ai oublié que si moi j’ai suivi le début de cette histoire, les autres n’en savent peut être pas autant. En vérité j’ai fais le typiquement Guinéen : tout étouffer afin qu’à la longue l’on ne sache pas distinguer le coupable de la victime, ce fut le cas depuis 1958. Il n’ ya pas pire sorcellerie que ce comportement honteux qui caractérise notre citoyenneté, que les Guinéens arrêtent de chercher la raison du malheur qui nous hante.  

Nous nous sommes toujours mutuellement conseillé de rester objectifs dans nos débats tout en luttant effectivement contre toutes ces tares qui ont pourri notre nation. Je n’ai pas pu suivre ton rythme clamant les occupations, les emplois du temps, comme si toi tu n’en avais pas, ou alors que certains détails ne méritent pas qu’on s’y attarde. La leçon que tu viens d’administrer à ce bouffon en est une qui doit servir à tous ceux qui disent se battre pour le bien contre le mal, sans en maitriser le sens ou en faire une réalité.


C’est toi qui passe pour l’ethnocentriste, pour le vulgaire, le têtu, etc…Ce n’est pas grave ce sont nous les lâches, les gros musclés du net qui ne nous défoulons que sur nos claviers, qui ne sommes braves que devant l’éclairage de nos écrans d’ordinateurs, pour lesquels des liens de façade valent plus que les idéaux que nous prétendons défendre. C’est ainsi chez nous: le sorcier c’est l’exorciseur. Il y’ a donc pire!


Mon cher c’est ainsi que ce pays, qui est le nôtre, s’est vu entrainé dans cette déchéance. La multiplicité des partis politiques n’en est que le témoignage, en réalité ce sont tous des potes d’ hier et d’aujourd’hui qui ne se font pas confiance car leurs relations ont été bâties sur le mensonge la prétention et la roublardise; c’est tout le leadership guinéen qui en est malade! Voilà pourquoi aucun d’ entre eux ne dénonce publiquement les pratiques douteuses des autres : entre sorciers l’on ne se dénonce pas!


Non, ils préfèrent faire courir des rumeurs, les uns sur les autres, et se caresser mutuellement, dans le sens du poil, lorsqu’ ils sont en publique. C’est justement là l’autre facette du problème que t’es : tu ne caches pas ce qui te choque, l’injustice, l’on aurait souhaité que tu te comportes comme ceux que tu combats.


Je recommande la lecture du dernier texte de Mr Titi Sidibé dur nlsguinee.com : «A l’école des maîtres de la démocratie». Il est génial!


Mon frère t’as raison : si nous devons changer les choses chez nous, si nous devons y apporter le bien, nous devons faire certains sacrifices, extirper le mal de nous-mêmes et d’ entre nous, avant de donner des leçons aux autres. C’est toi qui le disais.


Permets alors que je rajoute ceci : le diable a plusieurs visages, je pensais l’avoir vu dans la ténébreuse Conakry, j’étais persuadé que l’occident mettait à l’ abri de certaines des monstruosités que j’ai observées dans certaines villes et villages, mais le diable est le même, qu’il soit en haillons ou en costume et cravate, en robe de nuit ou en Burqa.
Ce type a beau crier, sur tous les toits, qu’il ne veut pas polémiquer; la vérité est qu’il vient d’être déculotté pour une deuxième fois et il l’a senti venir, je ne sais pas ce qui risque de lui arriver la troisième fois. Qu’on éteigne les feux, ca sent le volatile hautement inflammable!

T’as fais des problèmes des autres les tiens, d’une Guinée meilleure ton combat, t’as démontré à maintes occasions, certaines bien connues du publique d’autres moins ou pas du tout, que tu ne cherche aucune reconnaissance dans ce combat que tu mène, que t’es prêt à tous les sacrifices pour le bien de notre nation. J’aurai souhaité te dire : reposes toi maintenant! Mais le chantier est vaste et cette nation a besoin de toi.


J’allais dire certaines choses dans ce texte mais les commentaires sous les textes précédents sont suffisamment éloquents et notre ainé, Mr Solo Keita, en a fait un qui m’oblige à écourter mon texte. Je ne vais donc pas être long, n’étant pas griot (dommage pour cette fois), je ne pourrai pas te remonter le moral. Tout au moins, permet moi de te rassurer avec ceci :


- 
Tu ne seras plus seul et je sais que d’autres voix (et muscles s’il le faut) se joindront aux nôtres, nous serons certes très peu à l’arrivée mais nous y serons!


- Nous ne pactiserons pas avec le diable, nous ne l’imiterons pas, mais nous le combattrons sur tous les fronts et sous toutes ses formes, avec tous nos moyens!


Boubacar Barros Diallo

Contact : barrosdiallo@hotmail.com

PS : j’ai voulu t’envoyer ce message en privé, mais ce serait encore faire preuve de lâcheté, je te prie donc de bien vouloir le publier sur Guineepresse. Tel quel! Afin que nos compatriotes soient témoins de cette alliance!

Source : www.guineepresse.info partenaire de www.amdys.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Amdy's Blog - dans Libre opinion
commenter cet article

commentaires