Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 10:33

Quelqu’un disait que l’opposition guinéenne est la plus bête qui soit. Moi, j’élargirais, sans la moindre hésitation ce constat à l’ensemble des Forces Vives, ou du moins, à ces représentants actuels.

 

Décidément, c’est extraordinaire de voir à quel point ce pays se cherche et n’arrive pas à se trouver un leader qui puisse faire l’unanimité à travers ses qualités de meneur d’homme pour un minimum de cohérence dans les actions.

 

Depuis l’avènement du CNDD, un Mardi 23 Décembre 2008, la proposition a été faite aux acteurs politiques et sociaux du pays, pour se retrouver et mettre en place un groupe représentatif, dans le but de proposer un chronogramme pour la gestion de la Transition.

 

Des travaux ont été effectués dans ce sens avec pour supervision le Groupe International de Contact pour la Guinée (GIC-G). Ces différentes concertations ont abouti à la mise en place d’un chronogramme qui représente le plus petit dénominateur commun des éléments qui composent ces Forces Vives.

 

Ce jeu du chat et de la souris entre les Forces Vives entres elles et avec le CNDD a duré trois (3) mois. Les uns ne s’accordant pas clairement et les autres qui se lancent dans des projets de redressement dont ils n’ont pas les compétences.

 

Le Samedi 28 Mars 2009, contre toute attente, un communiqué est lu à la télévision nationale annonçant l’adhésion totale du CNDD et de son Président au chronogramme proposé par les Forces Vives.

 

Depuis ce temps, silence radio. Les Forces Vives sont contentes et le CNDD et son Président continuent à gérer le pays comme si l’acceptation de ce chronogramme n’était rien d’autre qu’une simple annonce sans aucun engagement.

 

Trois mois après, presque jour pour jour, le constat du Groupe International de Contact pour la Guinée, lors de sa 4ème réunion à Syrte, en Libye, est alarmant pour le pays, inquiétant pour le CNDD et son Président et décevant pour les Forces Vives.

 

En effet, le Groupe a relevé, avec préoccupation le manque de progrès dans la transition vers le rétablissement de l’ordre constitutionnel et la tenue des élections en 2009, en ces termes :

 

  1. l’absence d’un dialogue politique franc et constructif entre les différents acteurs ;
  2. la non mise en place du CNT depuis mai ;
  3. l’arrêt des opérations de recensement et le manque de clarté sur le vote des guinéens de l’étranger ;
  4. la détérioration de la situation sécuritaire et la violation des droits de l’homme ;
  5. les limitations à la liberté d’expression et d’association et autres libertés politiques ;
  6. la dégradation de la situation économique et financière et les difficultés de trésorerie au niveau de l’Etat, ainsi que toutes les conséquences que cela comporte.

 

A ces constats alarmants, la faute incombe plus aux Forces Vives qu’au CNDD parce que c’est aux Forces Vives de prendre leur responsabilité pour faciliter le respect de ce chronogramme.

 

La dernière rencontre entre les forces vives et le CNDD, il a été question de mettre en place une Commission ad hoc pour se prononcer sur la faisabilité du chronogramme. Quelle incohérence ! De quelle faisabilité peut-on parler alors le président du CNDD a déjà donné son feu vert ?

 

Au-delà du respect de ce chronogramme, le CNDD a procédé tout récemment au déblocage du 15 Milliards pour la CENI dans son processus de recensement. Il est à souligner que les opérations n’ont toujours pas repris de façon officielle. Que font les Forces Vives pour cette reprise du processus d’enregistrement des électeurs ?

 

Aux dernières nouvelles, un communiqué a sanctionné la mise en place de ce Comité ad hoc composé de 22 membres pour une durée assez limitée comme s’il pouvait réalisé ce que ces Forces n’ont pas pu faire depuis trois mois. Aussi, on ne sait pas trop réellement quel sont les attributions de ce comité et comment en peu de temps cette équipe pourrait réellement faire un travail sérieux.

 

Il faut dire que cette dernière commission n’était en rien prévue dans le chronogramme et des voix commencent à se lever, au sein même des Forces Vives pour dire que le CNT n’est plus d’actualité, sans informer, par écrit le GIC-G de cette décision et corriger le principal élément stipulé dans le chronogramme. En effet, tout devait commencer par la mise en place du Conseil National de Transition (CNT) et cela, depuis le mois de Mai.

 

Avec ces Forces Vives dont certains membres ne veulent pas aller aux élections, il va être difficile de voir le CNDD et son Président respecter les engagements contenus dans le chronogramme.

 

La question qui reste posée est de savoir ce que pense le GIC-G de nos acteurs pour la gestion de cette transition. Il doit effectivement comprendre maintenant, en voyant ces acteurs, comment le Général Président, sans aucune vision pour ce pays a pu gouverner pendant 24 ans avec une opposition aussi bête qu’incapable.

 

Avec des Forces aussi « Mortes » en face, le CNDD et son Président ont tout un boulevard devant eux pour s’installer au pouvoir.

 

Décidemment, plus que jamais, le pays a besoin d’une nouvelle génération de dirigeants, afin de tourner définitivement la page de ces dinosaures d’une autre ère qui ont échoué avec Sékou Touré, avec Lansana Conté et maintenant avec Dadis Camara. Et qui veulent nous diriger après.

 

SOS, la Guinée a besoin de nouveaux dirigeants pour sauver le pays.

 

Mamadou Barry

mamadoubiro@yahoo.fr

Source : www.ondes-guinee.info

Partager cet article

Repost 0
Published by Amdy's Blog - dans Analyse
commenter cet article

commentaires