Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 10:27

La communauté guinéenne a été invitée, le lundi 13 juillet 2009,  à  une réunion d’information à l’occasion de la présence d’une   forte délégation des autorités  de la Guinée à Paris.

Cette délégation était composée du colonel Korka Diallo, ministre du commerce ; madame Diènèbou Diallo ministre de la coopération internationale ; le capitaine Dioubaté Mandjou  directeur du bureau de presse de la présidence; Mr Justin Morel ministre de l’information, et plusieurs représentants de la radio télévision guinéenne dont  le directeur Mr Ahmed Barry, il y avait également dans la délégation M. Super Bobo, opérateur économique.

La réunion était convoquée à 17 heures ; elle a commencé presque à l’heure par une chanson d’épopée par une griotte à l’endroit de la délégation !

 

Ensuite c’est Madame son excellence l’ambassadrice  qui a pris la parole pour présenter les membres de la délégation. Elle a continué  en faisant les louanges  du CNDD et du Capitaine Dadis Camara.

 

C’est après que le colonel Diallo Korka chef de cette délégation a pris la parole pour expliquer la manière dont le CNDD a pris le pouvoir après le décès du général Lansana Conté. Il a notamment  mis l’accent sur le fait que   l’Assemblée Nationale était caduque ; et son président  avait failli en n’ayant pas déclaré le président  de la République  incapable de remplir ses fonctions au sommet de l’Etat pour raison de santé. 

 

Le colonel Korka Diallo  a dit et répété plusieurs fois que le CNDD a  choisi de mettre à sa tête le capitaine  Moussa Dadis Camara car il est le plus consensuel parmi eux. Il a ajouté que le CNDD a pris le pouvoir sans effusion de sang, sans arrestation, mais il a permis d’éviter au pays des règlements de comptes. Pour ces raisons le CNDD a une très forte adhésion populaire  jus qu’à présent !

 

Le colonel  Diallo a précisé que le CNDD avait proposé une période de deux (2) ans (2010) pour assurer  la transition avant de faire des élections. Mais que c’est les Forces Vives de la Nation le Groupe International de Contact (GIC) qui ont demandé à ramener le chronogramme en 2009. 

 

D’après le colonel le CNDD est d’accord avec cette proposition ; mais que c’est le fichier électoral qui pose problème car il est biométrique, il n’y a pas d’électricité, il n’y a pas de financement (les conditionnalités des bailleurs de fonds sont souvent difficiles !)

 

Entre temps le président du CNDD a proposé un Forum démocratique  national pou poser les problèmes du pays et essayer de trouver des solutions dans la paix Le président du CNDD  souhaite une bonne et grande participation de la diaspora à ce forum ; c’est pour cela qu’il a demandé à l’organiser pendant la période des vacances (juillet ou août, afin que les Guinéens à l’extérieur puissent participer sérieusement à  ce forum.

 

Par ailleurs M. Diallo a parlé du problème des audits, des narcotrafiquants, et du programme d’urgence pour l’eau et l’électricité à Conakry.

 

Pour ce qui est du chronogramme, il a précisé que le CNDD attend les nouvelles propositions de la commission ad hoc pour pouvoir réévaluer la possibilité de faire les élections avant la fin de l’année 2009.

 

C’est après ce long et exhaustif exposé sur la situation politique du pays que la parole a été donnée à la salle pour poser les questions .Nous pouvons résumer en disant que les principales questions tournaient  autour de la transition, du chronogramme, la date  des élections, les audits, les éventuels représentants du CNDD en France et en Europe, les troupes amassées aux frontières de la Guinée du côté du Sénégal, de la Guinée-Bissau et Libéria etc.

 

En résumé, les principales réponses étaient les suivantes :

 

1. Le CNDD respectera scrupuleusement ceux que la commission ad hoc décidera sur le chronogramme et évaluera les possibilités d’élections en 2009 compte tenu du retard déjà accusé.

 

2. Le CNDD et ses membres ne sont candidats à rien à ce jour. Les membres du CNDD veulent la transition dans la paix pour les leaders politique et il ne sert à rien de faire « des élections pour des élections »

 

3. Le CNDD n’a mandaté personne pour se faire représenter en France et en Europe à part  les membres de l’ambassade.

 

4. Le président du CNDD tient impérativement à associer les Guinéens à l’extérieur aux assises du forum démocratique national.

 

5. Le CNDD n’est opposé à personne mai sil affirme que : « si ce n’est lui ce serait d’autres militaires à la tête du Pays ! »

 

6. A la question de savoir s’il y a avait des troupes postées aux frontières de Guinée, évoquées par le ministre Justin Morel, le Colonel  a déclaré qu’en tant qu’officier et membre fondateur du CNDD il n’avait pas cette information et ne pouvait pas en parler.

 

Commentaires et conclusions

 

Nous tirons comme principales conclusions de cette réunion :

 

• Le manque de volonté politique manifeste de respecter le chronogramme en renvoyant systématiquement la balle dans le camp de Forces Vives car tout le monde sait que toutes leurs propositions ne sont suivies d’aucun effet.

 

• Le CNDD, par cette stratégie démontre sa volonté de garder le pouvoir au point d’affirmer que « c’est soit le CNDD, soit un autre groupe militaire » qui prendra le pouvoir

 

• La question des troupes ennemies aux frontières de la Guinée est démentie par tous les pays mis en cause ; ce qui accrédite la thèse de la diversion pour ne pas aller aux élections. Pire, la menace ouverte du capitaine Dadis sur la presse et sur les leaders politiques rentre dans la stratégie du complot permanent et de la cinquième colonne. En tout état de cause cela jette un discrédit total sur le CNDD et son président et humilie une fois encore la Guinée et sa diplomatie.

 

A la lumière de ces conclusions, nous affirmons qu’il est désormais clair que les Guinéens doivent s’unir pour lutter pour l’avènement de la démocratie et l’Etat de Droit en Guinée sachant que le CNDD use de toutes les méthodes pour garder le pouvoir et ne fera aucun cadeau…

 

Bakary Diakité

Le coordinateur,

Pour le comité de Suivi des Forces Vives section France

Source :
www.ondes-guinee.info
  

Partager cet article

Repost 0
Published by Amdy's Blog - dans Politique
commenter cet article

commentaires