Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : BanabanaNews
  • : Actualités et informations sur la Guinée.
  • Contact

Profil

  • BanabanaNews
  • Je suis allergique aux régimes militaires !

Recherche

Archives

Pages

Catégories

19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 19:53

affrontement conakry2 250 250Les échauffourées éclatées entre les jeunes militants de l'opposition et les jeunes proches de Malick Sanhkon, membre de la mouvance présidentielle et directeur de la Caisse nationale de la sécurité sociale, ont fait un bilan provisoire de 17 blessés graves dont un atteint par balle tirée à partir d'une arme de guerre non identifiée, nous a informé mercredi une source proche de l'opposition.

 

Par ailleurs, certains habitations des citoyens dont celle du leader politique du parti l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) Cellou Dalien Diallo ont été saccagées et leurs contenus emportés par des jeunes "loubards'' non encore identifiés.

Des boutiques et des magasins ont été détruits et vider aussi de leurs articles, sans oublier des véhicules privés caillassés.

 

Informé de la triste nouvelle, le Premier ministre guinéen Mohamed Saïd Fofana, accompagné du ministre de la l'Administration du territoire et de la décentralisation Alhassane Condé et son homologue de la Justice M.Christian Sow ont effectué le déplacement chez le leader politique, en compagnie des ambassadeurs de la France et des Etats-Unis en Guinée.

 

Des dispositions sécuritaires d'envergures ont été prises immédiatement pour sécuriser le domicile de Cellou Dalein Diallo et éviter d'autres altercations entres ses militants et les jeunes du quartier de Dixinn.

 

Tous les leaders politiques membres du Collectifs des partis pour la finalisation de la transition, de l'Alliance pour la démocratiques et le progrès (ADP), du Club des républicains (CDR) et du Front d'union pour la démocratie et le progrès (FDP) se sont mobilisés pour condamner l'acte de violence dont a été victime leur "collègue'', avant de lui apporter leur soutien moral.

 

Grace à l'intervention des forces de l'ordre et à l'appel du gouvernement à la retenue, un calme précaire est revenu dans la commune de Dixinn et celle de Ratoma (fief de l'opposition) où les routes ont été barricadées empêchant toute circulation sur l'axe Hamdallaye-Cosa en passant par Bambeto.

 

 Xinhua

Partager cet article

Repost 0
Published by BanabanaNews
commenter cet article

commentaires